Geekmick Awards 2018 : la sélection Jeux Vidéo de la Team

Nos Geekmick Awards Jeux Vidéo se sont un peu fait désirer cette année… Mais ma seule résolution de l’année c’est de moins me mettre la pression sur certaines choses, et notamment la publication d’article sur le blog. Si je n’ai pas forcément posté de tests pour chacun des jeux que j’ai pu tester (je pense notamment aux gros comme Red Dead et God of War) il faut avouer que 2018 nous a plutôt gâté. Cela dit, il y a fort à parier que 2019 la battra à plate couture. Vous pensez pas ?

Alors avant de se lancer sur toutes les belles pépites vidéoludiques qui nous attendent en 2019, regardons une dernière fois en arrière !  C’est un peu comme le bonne année, tant qu’on est pas en février on peut encore poster les Geekmick Awards sans qu’on me crie « BTG ».

Et les catégories sont….

« Bordel, mais qu’est-ce que t’es vulgaire quand tu joues putain »

Violaine : même si mon coeur balance avec Super Smash Bros, je crois que le jeu où j’ai dit le plus d’insultes est Gang Beasts. Surtout quand je jouais contre le Geek. D’ailleurs, il y a fort à parier que j’en dis dans la vidéo (ça m’étonnerait que j’ai réussi à me retenir pendant 26minutes !). C’est sans doute aussi le jeu qui m’a fait le plus rire en 2018. Si vous n’y avez toujours pas joué je vous le conseille sans plus attendre pour une soirée entre potes !

June : Spyro ! Frustrant quand il manque une gemme et que tu te retape tout le niveau pour la trouver ou alors chopper ce putain de voleur !!!

Le Geek : Il parait que je gueule quand je joue à Rocket League…difficile à dire quand tu es à fond dedans le casque sur les oreilles et le son pleine balle !!! Mais avec du recul..Oui, c’est vrai ! Qu’est-ce que je peux être vulgaire quand je joue à ce jeux 😉 !!

« Je voudrais que le créateur de ce jeu soit mon meilleur pote »

Violaine : impossible que mon plus grand coup de coeur 2018 ne figure pas dans les Geekmick Awards. Je veux bien évidemment vous parler de mon très cher Paradigm. Son créateur, Jacob Janerka, est devenu mon Dieu spirituel. Je suis toujours à la recherche de son fournisseur de drogue. Une drogue nommée Space Dust, ouioui poussière cosmique, si jamais vous en entendez parler faites-moi signe. Je lui ai demandé où il se fournissait mais il n’a pas voulu me répondre. Je pense qu’il veut garder ça secret.

June et Le Geek : n’admirent personne cette année. Ou ont déjà trop de copains.

« Il faut que je mette pause pour réfléchir »

Violaine : dur de choisir. Cette année deux jeux m’ont grave mis la pression en termes de choix. Chidi de The Good Place se serait sans doute tué s’il avait dû faire ces choix. Je veux bien sûr parler du petit dernier de David Cage : Detroit Become Human. J’ai dû mettre pause un nombre incalculable de fois pour peser le pour et le contre avant chaque choix. Dans un style tout à fait différent, The Council n’a pas à rougir. Le jeu d’aventure RPG a le mérite de ne pas ménager le joueur : aucun retour en arrière possible et des choix avec de réelles conséquences. Ouais bon ok, j’ai dit deux jeux mais on est chez nous on fait ce qu’on veut.

Le Geek : Quel autre titre que Detroit Become Human pourrait trouver sa place ici. Véritable chef d’oeuvre dans son style pour l’année 2018, c’est sans aucune hésitation que je rejoins Violaine sur ce choix. Je tenais tout de même à délivrer une mention spéciale à Leisure Suite Larry – Wet Dreams Don’t Dry car, d’une part son humour décalé à base de blague de cul et de personne aussi barrées les uns que les autres me reflètes parfaitement au quotidien, mais ce jeu m’a fait beaucoup, mais alors beaucoup réfléchir, à tel point que je ne suis toujours pas allé au bout tellement les énigmes sont tordues. Alors la oui, « il faut que je mette pause pour réfléchir » !!!

« QUOI ? Mais je vais faire quoi de ma vie maintenant ? »

Violaine : J’ai eu ce sentiment de vide total trois fois cette année : après Detroit Become Human, puis après God of War, puis après Red Dead Redemption. Bordel, qu’est-ce que c’était dur. Depuis, les jeux vidéo auxquels je joue ne sont que des pansements à mes yeux. Pardon pour eux.

Le Geek : Rien de bien original pour le geek que je suis, d’autant plus que ces 2 grosses bombes étaient annoncées : God of War et Red Dead Redemption 2. Les 2 titre m’ont porté jusqu’au bout sans que je puisse décrocher… A tel point que pendant près de 3 à 4 semaines de cette année 2018, mon rythme de vie s’est vu réglé de la sorte : métro/boulot/jeu vidéo, métro/boulot/jeu vidéo,… Deux énormes kiffs que je ne regrette absolument pas d’avoir saigné hormis le fait que j’aurais aimé qu’il n’y ait jamais de fin…

June : Detroit Become Human, Bordel c’était si bien, j’attends un petit temps avant de le refaire pour faire d’autres choix.

« Ah oui tiens c’est vrai que j’ai joué à ça »

Violaine : Je disais quoi déjà dans mon test de « State of Mind » ? « Le soufflé est assez vite retombé ? » Abba oui c’est ça, tout se passe bien comme prévu. Sinon, il y a aussi A Way Out, qui nous a fait passé un super moment avec le Geek mais que j’avais totalement zappé. J’avais dit quoi dans mon article sur A Way Out ? « En tout cas, une chose est sûre, on s’en souviendra ! » Abba bravo Violaine, c’est raté !

Le Geek : Quand j’ouvre mon compte Origin, je tombe nez à nez avec ce titre payé plein pot à la sortie…..Battlefront 2 !! Après le scandale des LootBox et un système de customisation ultra cheaté ne permettant pas aux bas niveaux de prendre leurs pieds contre les acharnés du titre, je l’ai vite mis au oubliette… Malgré les presque 60 euros déboursés pour me balader sur les différentes Maps qui ont bercées mon enfance. Bref une grosse désillusion pour un titre qui s’annonçait épique…

June : Shadow of the Tomb Raider, commencé, pesté dessus pendant tout le jeu parce que nul et abandonné à 1/3 du jeu par manque de cohérence dans l’histoire.

« Quoi ? Nan j’ai juste une petite poussière dans l’oeil »

Violaine : On y est. Ce moment gênant où j’annonce les jeux vidéo où j’ai versé ma larmichette. Eh oui, on dirait pas comme ça mais je suis une femme Barbara Gould sensible. Cette année, j’ai donc pleurouillé devant Detroit Become Human, plusieurs fois sans doute, mais surtout pendant la scène où les androïdes se mettent à chanter. Peut-être que vous n’avez pas eu cette scène. Ou peut-être que vous l’avez eu et que vous avez d’autant plus envie de vous foutre de ma gueule. J’ai été très émue par les deux bro’ de Life is Strange 2, mais ça n’est que le début. Ah et… j’ai pleuré devant Red Dead Redemption 2. Pour mon cheval, entre autres. Pourtant dans la vraie vie j’suis pas très cheval.

Le Geek : Je pleure pas moi, je suis un bonhomme !!!

June : LIS2 aussi, trop d’émotions.

« Plaisir Coupable »

Violaine : Leisure Suit Larry « Wet Dreams don’t dry ». Oui, j’ai un peu honte. Je joue à la saga depuis mon plus jeune âge… Mais ne vous fiez pas à sa thématique, les énigmes sont franchement pas simples !

Le Geek : Grand retour du multijoueur pour bibi cette année avec pas loin de 5 saisons passé à looter et lacher des frags de l’espace dans Fortnite avec ma Team-mate Mélotige « aka June » et le reste de la PouTeam (petite dédicace au Vixen au passage pour ces délicieuses poutines) !! Les season-pass à gogo m’ont retenu jusqu’à ce que l’un d’entre nous réalise que nous avions une vie avant et surement une vie après… Une grosse pensée à Rocket League qui ne m’a pas quitté de l’année malgré des hauts et des bas…mais le plaisir coupable reste intact <3

June : Fortnite, peu de nouveaux jeux qui m’ont intéressée cette année sur PS4 (et oui certains n’ont pas encore de PC #envoyezvosdons) mais j’ai passé une grosse partie de mes soirées sur le mode en ligne de Fortnite avec ma PouTeam <3 Fortnite c’est le jeu de Bambi mais tellement jouissif de voir ses progrès au fur et à mesure!

« Aussitôt acheté, aussitôt saigné »

Violaine : J’ai acheté Party Hard 2 le jour de sa sortie. Souvenez-vous j’avais adoré buté du teufeur dans le 1. Celui-là m’a fait une soirée.

Le Geek : Encore une fois on va parler de A Way Out, acheté Day One avec Violaine et saigné en 2 temps 3 mouvements biiiiiiim !!!! Vous avez d’ailleurs pu profiter de notre Walkthrough pour les plus avertis !!

June : A Way Out fait en coop en couple en deux soirées !

Allez CIAO 2018 Et vivement 2020 pour faire le bilan des sorties 2019 !! Pour n’en citer que quelques-unes que nous attendons de pied ferme : The Last of Us 2 <3, Death Stranding, Anthem, Resident Evil 2 (ça c’est bon c’est déjà lancé), Shenmue III, Ori and The Will of The Wisps, Little Devil Inside, Sea of Solitude, The Sinking City… Ouais. On a du pain sur la planche en 2019 !

Et vous, vous rangez quoi dans nos catégories Geekmick Awards 2018, dites-nous tout ?!

Written By
More from Violaine

Lie in my Heart : oser le jeu vidéo autobiographique

A la pause déjeuner de temps en temps avec les collègues on...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *