Les Geekmick Awards 2019 des Jeux Vidéo

Jeux Vidéo Publié par Violaine le


Hallelujah, 2019 est enfin derrière nous ! Car si c'est l'année où j'ai pu devenir proprio et fêter mes 30 ans, c'était un peu une année éprouvante sur d'autres points. Si tu me lis régulièrement, tu as d'ailleurs dû sentir une petite baisse de régime sur le blog. Pour autant, côté Jeux Vidéo on a été plutôt gâtés ! Certes, un peu moins qu'en 2018 à mon goût (GOW, RDR2, Detroit Become Human, The Council... Leisure Suit Larry : Dreams don't Dry... non jdéconne), mais tout de même, 2019 reste un bon cru.

Mais, on attendait quoi pour cette année ?
"Vivement 2020 pour faire le bilan des sorties 2019 !! Pour n’en citer que quelques-unes que nous attendons de pied ferme : The Last of Us 2 <3, Death Stranding, Anthem, Resident Evil 2 (ça c’est bon c’est déjà lancé), Shenmue III, Ori and The Will of The Wisps, Little Devil Inside, Sea of Solitude, The Sinking City… Ouais. On a du pain sur la planche en 2019 !" c'est ce que la Violaine de 2018 disait.

Dis-donc elle était naïve pleine d'espoir la Violaine de 2018... Bon bah pour The Last of Us et Ori and the Will of the Wisps, on attendra les prochains Geekmick Awards hein ! Anthem, ahem no comment. The Sinking City, toujours pas fait car un peu trop cher par rapport aux critiques que j'ai lues... Bref, mis à part pour Death Stranding, ce n'est pas les jeux que j'attendais qui m'ont comblé. Mais que voulez-vous, la vie est comme la boîte de chocolat que vous avez poncé à Noël.

Vous retrouverez aussi mes participations à moi, June, tout au long de cet article mais faut bien avouer que j'ai peu joué en cette année 2019 (j'ai même délaissé Fortnite, c'est pour dire !). Je me suis concentrée sur le cinéma et les séries (ça tombe bien c'est ma catégorie sur le blog héhé) mais l'arrivée de la Switch pour ce Noël 2019 a bien changé la donne !

"J'étais juste en train de couper un oignon"

Life is Strange 2 : dernier épisode

Tu me connais, j'ai la larme facile. Surtout pour les jeux vidéo, puisque c'est potentiellement moi qui inflige de la peine au personnage par mes actes. Cette année, plusieurs jeux vidéo ont dû me faire pleurer. Mais si je devais en retenir deux qui m'ont particulièrement ému, ce serait :

  • Lie in my Heart : forcément. Le visual novel autobiographique de Sébastien Genvo aborde des thématiques auxquelles je suis très sensibles : la bipolarité, le deuil, la cupabilité. Mais aussi à travers un message bien plus positif, je te rassure. D'habitude, je ne suis pas très visual novel, mais celui-ci m'a profondément émue.
  • Life is Strange 2 : difficile de ne pas verser une petite larmichette face aux obstacles que rencontreront nos deux frères loups. Bien qu'un peu cliché sur les bords, et trop étalé sur l'année, LiS 2 reste quand même une bro story très touchante.

Le vote de June : Pour le coup, on est raccord avec Violaine. Life is Strange 2 a parfaitement sa place dans cette catégorie. Tous les épisodes ne m'ont pas convaincue mais les deux premiers m'ont fait verser quelques larmes, je dois l'avouer.

"Ca a l'air cool ton jeu, ça raconte quoi ? _ Euhhhh..."

Jeu Vidéo Control sur PC

Alors, j'avoue, ce prix a été spécialement créé pour un jeu. Le choix n'est donc pas difficile, il s'agit de Control. Je ne l'ai pas encore fini car commencé tardivement et il me donne envie de prendre mon temps. Pour moi, l'histoire est tellement perchée que j'ai un mal fou à la raconter quand on me le demande. C'est digne d'un Kamoulox. Mais pour mon ami Jojo (qui travaille actuellement sur la V2 de Geekmick), c'est d'une simplicité sans nom. Toujours est-il que le grand mystère qui pèse autour de sa narration, et son ambiance surnaturelle, me motivent à poursuivre l'aventure. Et, c'est con que je ne l'ai pas terminé à temps, car il pourrait bien devenir mon GotY 2019. Mais pour le moment je savoure. Et oui, je vous laisse comme ça sans vous raconter l'histoire.

Bon allez, je vous donne celle d'Epic Games : "Suite à l'invasion d'une agence secrète new-yorkaise par une force mystique inconnue, il vous revient de devenir directrice afin de reprendre le contrôle." C'est plus parlant ?

"Je joue pas, je recherche des sensations"

Gris sur Nintendo Switch

En choisissant ce nom de catégorie, je vois d'ici June me faire les gros yeux, en mode "mais qu'est-ce qu'elle veut que je foute là dedans ?!". Je pense que ça risque de me faire pareil pour ses catégories de Série, alors c'est de bonne guerre. Le jeu dont je vais vous parler, n'en est pas vraiment un. C'est plutôt une expérience sensorielle que je vous recommande chaudement si vous aimez les jolies choses : Gris. C'est un peu juste pour 2019, car il est sortie en décembre 2018 sur Switch et PC. Mais il est dispo depuis le 26 novembre sur PS4. Pour ma part, je trouve qu'il se prête très bien au format Switch. Une expérience introspective (à faire tout seul donc) de 4-5h tout au plus, mêlant plate-formes et poésie.

Tu incarnes Gris, une jeune femme qui se remet d'une expérience personnelle douloureuse. Tu vas pouvoir te reconstruire émotionnellement à travers différents niveaux à passer. Chaque niveau sera l'occasion de découvrir de nouvelles compétences mais surtout de nouvelles couleurs représentant à chaque fois une nouvelle émotion. Zéro complexité en termes de gameplay, zéro dialogues et narration très implicite, mais toute la richesse réside dans sa magnifique direction artistique et sonore. Alors, si c'est ton truc, fonce !

"Oh oui, fais-moi mal !"

Death Stranding

Il y a des jeux comme ça qui nous en font baver et à qui on pardonne tout. Je dirais même qu'on en redemande. Et dans cette catégorie, j'ai bien évidemment choisi Death Stranding. Commencé tardivement (Les Antilles : 2 - Death Stranding : 0, tu comprendras ma préférence, je pense), et adopté instantanément. J'ai bien fait de ne pas me laisser influencer par les quelques critiques négatives vues à droite à gauche. Comme beaucoup de mes jeux vidéo préférés, Death Stranding ne se regarde pas, je dirais même qu'il ne se twitch pas (par pitié!), il se vit ! Ou plutôt, il s'endure. Mais Kojima nous le rend bien avec une atmosphère unique, des récompenses (gimme gimme moooore likes) et une bande-son aux petits oignons. Je marche des heures sur des terrains sans vie, sous la pluie, et je prends mon pied sans comprendre pourquoi. Bref, je vais prendre mon temps pour pouvoir vous en reparler quand je l'aurais terminé. Autant vous dire, pas de suite. Mais je vais bien, vous en faites pas !

"Des jours qu'elle squatte la Switch put***"

Luigi's Mansion

En rédigeant cette catégorie, je m'aperçois que je n'ai encore rédigé aucun test de jeu vidéo Switch ! Cela devrait bientôt être corrigé avec ma petite addiction switchesque du moment : Luigi's Mansion. Nul besoin de vous présenter son histoire. Toujours est-il qu'à la base, c'est le Geek qui avait acheté ce jeu et l'a poncé en quelques jours. Un aprem, alors que j'étais seule avec ma Switch, je me suis lancée sans grande conviction. Depuis, je ne lâche plus ce jeu. J'y pense tout le temps. Parfois, à la vue d'une nappe et d'une table bien dressé, d'un poulet rôti, ou d'une énorme toile d'arraignée, je suis prise d'une envie soudaine de sortir mon aspirateur pour tout dégommer. C'est grave docteur ?! Dangereusement addictif.

Le vote de June : Le titre de cette catégorie a été inventé par mon mec non ? C'est simple, je ne lâche pas non plus Luigi's Mansion depuis qu'on a notre Souitche. Aspirer tout PARTOUT, ça devient maladif et j'en rêve la nuit (véridique). Ce jeu est une pépite, vraiment.

"Oh, merde, je l'ai jamais fini..."

Resident Evil 2

Qu'ont en commun Trüberbrook et Resident Evil 2 ? Pas grand chose je vous l'accorde. Si ce n'est que j'attendais Trüberbrook et RE2 (enfin surtout Le Geek) de pieds fermes. Résultat ? Je n'en ai terminé aucun des deux. Oui, j'ai un peu honte.

Trüberbrook, c'était ce projet de point and click aux décors faits mains dont je vous vantais le projet Kickstarter. Visuellement très réussi, le jeu m'a énormément déçu au niveau du gameplay, et l'intrigue n'a pas réussi à relever mon intérêt. Je trouve ultra dommage que les énigmes soient aussi simples : pour chaque élément du décor, l'objet avec lequel vous pouvez interagir vous est directement dévoilé. Pas besoin de se creuser la tête. Impossible de tester des combinaisons capillotractées. Du coup, j'avais beau être très proche de la fin, je l'ai tout simplement squeezé... Faudrait peut-être que je le finisse un de ces 4, mais ça fait plusieurs mois et du coup faudrait le recommencer.

Pour RE2, c'est une toute autre histoire. Comme le Geek, j'y jouais à une période un peu stressante au boulot. Ce qui fait que le soir, j'étais un peu trop en mode "j'suis pas venue là pour souffrir okay ?!". Du coup, je me suis dit que j'y reviendrai à une période plus propice... Nous sommes en 2020, je n'en ai rien fait. Et lui non plus d'ailleurs, alors que c'est un fan de la saga (bouuuh bouuuh).

"Le PSVR, finalement, c'est pas si mal..."

Blood and Truth PSVR

Le Playstation VR, c'est vraiment le dernier des casques de réalité virtuelle qu'on pensait acheter. Mais quand on a un petit budget, et qu'on a aucun problème avec l'achat d'occasion, c'est le bon compromis. Nous avons donc profité d'un méga bon plan pour nous l'offrir. Certes, certains lecteurs m'ont dit que c'était du pipi de chat à côté de l'HTC Vive, mais balec. Grâce au PSVR j'ai pu me glisser dans la peau d'un soldat d'élite. Et bordel je m'y suis cru. Merci Blood & Truth, mon jeu PSVR coup de coeur 2019 ! Amateur de films d'action hollywoodien, de testostérone, d'humour et de doigts d'honneur (fonctionnalité génialissime du jeu), fonce !

June : J'ai eu l'occasion de tester le PSVR avec Violaine, meeeehhh c'est pas pour moi, j'ai tendance à être trop dans l'action et ce p*tain de jeu de clowns (nb : elle parle de Until Dawn : Rush of Blood mouahaha) a failli me faire faire une syncope !

BREF, sans doute pas la meilleure, mais une bonne année quand même ! Mais maintenant qu'on est en 2020, je n'ai plus qu'un mot à la bouche, ou plutôt 5 : The Last of Us 2 mother fucker. Oui, ça fait 7 Jean-Michel calculette ! Et vous, c'est quoi votre palmarès 2019 ? Et votre goty 2019 ? Dites-nous tout !

Ah et puis, qui dit 2020, dit aussi REFONTE DE GEEKMICK ! Et ça c'est putain de génial ! J'te laisse, je dois aller nourrir le dev' et le graphiste que j'ai enfermé dans la cave de mon appartement.


Partage cet article !

Violaine

À propos de l'auteur de l'article : Violaine

Licorne en chef de Geekmick. Tombée dans les jeux vidéo à 8 ans avec Robocop Vs Terminator sur Megadrive et Tomb Raider sur PC. Aime ses chats Chappie et Balec. Particularité : humour gras, références douteuses et fâcheuse tendance à ponctuer toutes ses phrases de gros mots. Expression fétiches : "comme ma bite" "comme ma chatte" "c'est ce qu'il m'a dit hier" "balec" "putain" "bordel de cul". Secret honteux : Tous ses amis lui offrent des licornes mais en vrai à la base, elle cherchait juste un truc kitsch pour le logo de Geekmick.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Commentaires

Partager cette page