Trüberbrook : mon coup de coeur Kickstarter de la semaine

Coup de coeur pour Trüberbrook : point and click sur Kickstarter

Comme vous le savez peut-être déjà, je suis une férue amatrice de point and click. J’ai donc tous les matins mon petit rituel de veille sur mes groupes de discussion facebook de Point and Click (si ça vous intéresse je pense prochainement en créer un francophone, je vous en reparlerai). Ce matin, j’avais encore même pas bu mon café (en d’autres mots, j’étais plutôt mal lunée) que je scotchais sur Trüberbrook, point and click science fiction avec de jolis paysages faits main.

Ne nous emballons pas : le jeu n’en est pour le moment qu’au stade de projet Kickstarter. Mais, il lui reste encore 28 jours de campagne et il a déjà atteint son tout premier objectif de 90 000 € ! Ils sont déjà très bien avancés, donc on peut donc plutôt dire que c’est dans la poche ! J’étais prête à jeter mon dévolu sur son early access pour la modique somme de 35€ mais, pas de bol, cette contribution est déjà clôturée (chui au bout d’ma life), j’ai donc opté pour la contribution à 25€ pour avoir le jeu en démat’. Je vous dis pourquoi (et pourquoi il faut faire pareil si vous avez 25 boules sur votre compte) !

Trüber-quoi ?

Trüberbrook : projet point and click sur Kickstarter

Trüberbrook nous plonge en 1967, en pleine Guerre Froide, dans la peau d’un étudiant ricain nommé Hans Tannhauser (oui comme l’opéra de Wagner, petit frimeur). Notre étudiant en physique quantique se voit offrir un voyage dans un mystérieux village allemand nommé Trüberbrook suite à un concours auquel il ne se souvient pas avoir participé. Ouais, ça pu on est d’accord. Mais quand on est étudiant, un petit voyage gratos ne se refuse pas.

Quoique… Peu de temps après l’arrivée de Hans, d’étranges phénomènes ont lieu dans le trü du cul de l’Allemagne. Il va donc partir à la rencontre des différents villageois et invités pour se rendre compte que sa présence n’est pas si anodine… Suffit de lire le sous-titre du jeu : A Nerd Saves the World. Moi tout ça, ça me donne envie de chanter « Our whole universe was in a hot, dense state… » ♫ !

Trü-beau pour être vrai !

Trüberbook : des décors faits main

De base, les graphismes de Trüberbrook sont très séduisants.. Mais ils le deviennent encore plus lorsqu’on découvre que les décors sont faits main ! OUAIS MA GUEULE !

Difficile de ne pas craquer en voyant les « petites » mains de la team BTF travailler sur les décors miniatures du jeu. Un peu comme quand on scotche bêtement sur les recettes de cuisine miniatures (faites pas genre, je sais que vous trouvez ça trop kiki). C’est du taf minutieux fait par une team de jeunes allemands passionnés, fans comme vous et moi de Monkey Island et autres jeux Lucas Arts. D’ailleurs, on a une petite apparition de Ron Gilbert dans la vidéo :

Autre « détail » fort appréciable : les décors évoluent au fil du temps et des saisons et les différents moments de la journée sont simulés à l’aide de vraies lumières. Un petit coup de neige ? Pas de soucis, un tamis et de la farine et le tour est joué. Et le rendu 3D est franchement super propre et réaliste. Ce grâce à un procédé dont j’ignorais jusqu’ici le nom : la photogrammétrie.

Trüberbrook utilise la photogrammétrie

Côté bande-sonore, ça risque d’être bien sympa aussi à en juger la vidéo. D’ailleurs, je sais pas vous mais moi ça me rappelle carrément celle de Thimbleweed Park.

Enfin, pour la durée de vie on nous promet 7 à 9 heures de jeu, ce qui est franchement pas dégueux pour un point and click d’aujourd’hui. Seul point noir : pour le moment seuls l’anglais et l’allemand sont prévus pour le moment (enfin c’est ce qu’on lit dans leur presskit). Mais…

Si jamais vous me lisez BTF : PLEASE PLEASE PLEASE, I’M BEGGING YOU, WE F*CKING NEED FRENCH SUBTITLES ON 2018 BECAUSE WE F*CKING SUCK ON BRITNEY SPEARSEAN LANGUAGE ! <3

Bref guys, c’est encore sur Kickstarter pendant 28 jours c’est prévu pour 2018 et c’est déjà très très bien avancé : ça mérite largement que vous y jetiez un oeil. 🙂

Tags from the story
,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *