The Boys : on continue de poutrer du méchant dans la saison deux

Ciné - Séries Publié par June le


Hello les geekous ! Je ne pouvais définitivement pas passer à côté de The Boys, on en avait parlé l’année dernière lorsque la première saison était arrivée sur Amazon Prime. Le dernier épisode a été diffusé récemment, c’est donc le bon moment pour moi pour revenir dessus. 

Petite vidéo résumant les grands axes de cette saison deux et vous pouvez relire mon article sur la saison 1 pour vous rafraîchir la mémoire.

Les héros sont de retour ...

Quel plaisir de retrouver nos deux bandes adverses : les gentils qui sont en fait méchants et les méchants qui ne sont pas non plus très gentils. Le combat entre le bien est le mal est encore plus au sein de cette deuxième saison de The Boys notamment pour Butcher mon chouchou (mais on y reviendra plus tard). La composition des Sept évolue pas mal durant cette période puisque The Deep et A-Train qui étaient restés en mauvaise posture vont donc être écartés par Vought. Ben oui ça fait désordre et on sait que Vought veut que les USA aiment et soient fiers de leurs Sups ! 

Tournage d'un film par Vought

Homelander, le meneur est bien entendu toujours de la partie mais disons que son image va être bien ternie au cours de cette deuxième saison… C’est aussi l’occasion d’en savoir un petit plus sur certains de ces Sups relégués au second role anecdotiques ! Ainsi Queen Maeve et Black Noir vont prendre un peu plus d’importance dans l’intrigue et cela m’a beaucoup plus ! 

Mais cette nouvelle saison nous dévoile surtout un nouveau personnage qui sera au cœur de l’action : Stormfront. Choisie pour remplacer The Deep et regagner la confiance du peuple, cette super héroïne qui manie l'électricité comme jamais, a bien décidé de foutre un bon coup de pied à Vought, s’attirant pour un moment la rage de la société. Disons que l’étincelle va prendre (haha haha pas drôle) entre Stormfront et plusieurs autres personnages ! 

... et leurs tortionnaires aussi !

On avait laissé Butcher en très mauvaise posture en saison une puisqu’il venait d’apprendre que sa femme Becca n’était en fait pas morte et qu’elle avait eu un enfant né du viol par Homelander (beurk !). On va le retrouver en solo au début affrontant quelques fantômes de son passé pendant que le reste des Boys tente tant bien que mal de survivre sans lui. Butcher n’aura alors qu’une idée en tête : récupérer Becca et continuer sa vengeance en tuant les Sept. Mais les choses ne vont pas se passer si facilement et on va en apprendre beaucoup sur son passé et sa famille. Butcher est toujours aussi violent et grossier mais soyons honnête, c’est ce qu’on aime chez lui. Mais c’est vrai que de plus en plus, la frontière entre “faire le bien en se débarrassant du mal” et “faire du mal au nom du bien” est de plus en plus mince.

The Boys devant la télé

Hughie est en pleine phase émo. Il écoute les mêmes chansons tristes et ne voit aucune issue positive à sa chienne de vie. Il faut dire que les Boys sont reclus dans une planque sinistre et dégueulasse : compliqué de voir une issue favorable à tout ça. Éperdument amoureux d’Annie, notre chouchou Hughie va lui aussi morfler comme il faut dans cette saison, aussi bien émotionnellement que physiquement. 

La saison 2 de The Boys c’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur des personnages secondaires et j’ai trouvé ça très ingénieux. Ainsi, on va apprendre l’histoire de Frenchie et celle de “La Fille”. Des moments assez violents et relativement tristes qui nous expliquent toute la complexité de ces deux personnages de la bande.

"Girls get it done"

La saison 2 continue de taper là où ça fait mal avec un fond très politique que j’ai personnellement adoré. Ainsi, on y retrouve deux idées très actuelles revendiquées par Vought ainsi que la population. On peut y voir des similitudes avec le Black Lives Matter et les questions relatives à l’homosexualité exposées tout au long de cette saison. Vought voudra d’ailleurs récupérer le coming-out d’un des Sups à des fins marketing. La révolte du peuple, la corruption etc … sont autant d’idées et de combats que Vought va devoir affronter dans cette saison et quel plaisir de les voir déchanter !

Le slogan du film de meufs

J’ai noté quelques scènes mémorablement drôles dans cette saison 2 qui assurent la relève de la saison 1. Par exemple et dans le désordre celui de l’hôpital psychiatrique où des Sups sont enfermés avec le passage de la bistouquette téléscopique (oui, vous avez bien lu) ou encore la baleine éventrée … Si vous aviez aimé le côté décalé et franchement dégueulasse de l’année dernière alors vous serez servis pour cette deuxième édition !

Mention toute particulière pour cette scène d’affrontement final entre zouzs bien jouissive <3

Que retenir de cette saison 2 ?

La comparaison avec la saison une est évidente et on peut se demander si les scénaristes ont fait mieux. Mieux, je ne sais pas mais dans la continuité ! On retrouve la violence, presque autant de personnes déchirées / brûlées / victimisées par Homelander et un fond drôle particulièrement bien réussi. Je n'ai pas l'impression que la série se répète; par exemple, le traitement émotionnel des personnages est très différent d'une saison à l'autre. On verra l'autre côté de certains des personnages et ça change un peu la perception qu'on s'en fait. J'ai par contre été déçue parfois, dans le sens où ils auraient pu aller encore plus loin. L'épisode dans l'hôpital psychiatrique pour Sups est génial mais on ne revoit pas certains des patients ... peut-être en saison 3 ?

Homelander face aux critiques du peuple

Je ne reprocherai qu'une chose à cette deuxième saison : le mode de diffusion. Amazon Prime Video a décidé de diffuser un épisode par semaine. Certains préfèrent ce mode de diffusion, d'autres préfèrent que tous les épisodes soient mis en ligne en même temps. Je suis de la deuxième team. On peut dire "vite regardé, vite oublié" mais ce n'est pas le cas pour The Boys. Personnellement la saison une est restée dans les annales et j'en ai souvent reparlé avec mes potes. Là, de devoir attendre frénétiquement chaque vendredi soir pour avoir l'épisode, le regarder et passer à autre chose m'a un peu cassé le rythme. Mais ça, c'est très personnel.

Amazon a commandé une saison 3 pour The Boys et le réalisateur a récemment déclaré avoir assez de matos pour en faire 5 au total ! J'ai tendance à penser que les séries les plus longues ne sont pas forcément les meilleures, n'est-ce pas The Walking Dead ... ? Même si je suis heureuse d'apprendre que cette saison deux aura une suite, j'ai bien peur que le délire s'essoufle au bout d'un moment. Casser du super-héros, ça a quelque chose de cathartique mais une fois qu'on s'est bien défoulés, il serai peut-être temps de passer à autre chose ?

Note globale

16/20

Les plus :

  • Le plaisir de retrouver les deux bandes rivales
  • L'ajout de thématiques actuelles dans le propos
  • Stormfront, la Sup détestable qu'on adore

Les moins :

  • Les épisodes diffusés au compte-goutte
  • Certains épisodes pourraient être un peu plus poussés

Partage cet article !

Tags associés :
the boys amazon

June

À propos de l'auteur de l'article : June

Bébé licorne-chat chez Geekmick. Passionnée de cinéma et de science fiction depuis son plus jeune âge grâce à papa fan de jeux vidéos. Biberonnée à Tomb Raider et Syberia. Aime : les mindfucks dans les films, cette impression de ne plus savoir vivre quand tu as fini une série et les chats (partout tout le temps). Particularité : sait placer habilement en chaque fin de soirée une compilation de deux heures de lolcats sur YouTube. Expression fétiche : le « tu vois » des connasses en fin de phrase. Secret honteux : a vu Moulin Rouge près de 176 fois. Sachez que Le chat est à June ce que la licorne est à Violaine.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager cette page