Retour sur la 1ère édition du Setup Festival au 106 à Rouen

Le Setup Festival au 106 à Rouen
©Blondiegraphy-Justine Decroix

Le Samedi 11 et Dimanche 12 janvier, se tenait la première édition du Setup Festival au 106 à Rouen ! A cette occasion, Rouen accueillait son tout premier Game Jam sur le thème du labyrinthe. Mais le grand public n’était pas en reste avec une exposition Labyrinthe avec jeux vidéo en libre accès, mais aussi des tournois, des tables rondes et des ateliers et animations prévus tout au long du week-end.

La Team Geekmick a même eu droit à son petit stand le samedi ! Comme nous n’allions pas proposer une animation rédaction d’article (quoique, on aurait pu exploiter nos visiteurs pour combler notre petit manque de productivité de début d’année), nous avons imaginé deux animations grand public sur le thème du labyrinthe : un atelier création d’histoire interactive sur Twine, et un atelier déplacement dans l’espace avec le Robomaster de DJI. Je vous laisse deviner quelle est l’animation qui a fait l’unanimité auprès des enfants (et pas que !)

Beaucoup trop de choses à vous raconter de cette journée. D’avance désolée pour ce long pavé !

Atelier Twine & Robomastahhh

La première fois que Dame Gugu, coordinatrice communication et RP de Pix3l, m’a parlé du thème de l’événement, le labyrinthe, j’avoue que j’étais moyennement inspirée. Je me demandais ce qu’on allait bien pouvoir proposer comme animation en tant que blogueuses. Et puis en en discutant, on s’est dit que ça pouvait être pas mal de faire un petit atelier création sur Twine, que nous découvrions lors d’un atelier Queer Game il y a deux ans.

Ce logiciel de création d’histoire interactive était le support parfait pour créer un labyrinthe. En plus, ça permettait de faire participer le public en lui proposant de donner des contraintes, personnages et objets à rajouter. C’est un peu comme ça que je me suis retrouvée avec des trucs improbables à intégrer comme un trou noir, un camping car, un pingouin anorexique (bon j’ai viré le anorexique hein ^^)  ou… un camembert.

June et Violaine de Geekmick au Setup Festival
Je sais pas ce que j’écris mais j’ai l’air de prendre ça très au sérieux et ça a l’air de faire rire June. © Crédit Photo : Barbara Dem

Parallèlement à cette animation, un peu à la dernière minute, nous avons profité du « job de rêve » de June et du Geek (bah oui, ils peuvent faire mumuse avec plein de gadgets trop cools, bon ok leur boulot ne se limite pas qu’à ça) pour emprunter un Robomaster ! Tu connais pas le robomastahh ? Bah c’est le turfu mon pote !

Créé par la marque DJI, plutôt connue pour les drones de loisir, le Robomaster est un robot éducatif intelligent tout mignon. Programmable, ce robot télécommandé propose tout un tas de modes de jeu et de fonctions intelligentes. Nous avons donc planqué des balises un peu partout dans la grande salle du 106 pour proposer aux visiteurs de les scanner une par une.

3 Robomaster DJI
Ils sont pas trop mignons ?

Autant te dire qu’avec cette animation, June aurait pu kidnapper tous les enfants du festival. Entre nous, le parcours qu’on leur avait préparé, ils s’en fichaient un peu. Eux, ce qu’ils voulaient c’était tirer (heureusement, nous n’avions pas mis de balles) sur les visiteurs. Bon, on peut pas leur reprocher, on a fait pareil aux organisateurs et bénévoles pendant qu’ils s’affairaient dans tous les sens. Bref, autant te dire, qu’à côté j’ai un peu peiné à les intéresser à mon labyrinthe textuel.

La majorité des petits visiteurs ont demandé à June le nom de cette petite merveille pour pouvoir le demander en cadeau à leurs parents. Sans vergogne, June leur a écrit sur un petit papier (même qu’elle avait un petit sourire en coin). Et quand on connaît le prix de ce petit bijou (549€), on se dit qu’à cette heure-ci la moitié des parents de l’agglomération doit détester June. Mouahahaha.

L'arbre de choix twine de Geekmick
Je me suis carrément arrachée la tête avec les choix, donc steplait joue !

Bref, vu qu’on ne peut malheureusement pas te faire tester le Robomaster à distance, même si je parie que tu en meurs d’envie, tu n’as d’autres choix que de tester mon labyrinthe spécialement créé lors du Setup Festival. Je débute sur Twine, les if, else, tout ça c’est nouveau pour moi, sois donc indulgent, je suis pas dév’ bordel ! Si je l’étais, je ne serais pas actuellement contrainte d’en séquestrer un dans ma cave pour qu’il finisse la refonte de Geekmick. Allez, prends tes écouteurs ou allume tes enceintes et lance moi « Le labyrinthe de Geekmick » sur ton PC ! Oui, parce que sur mobile c’est moche. C’est pas responsive. Je suis pas intégratrice bordel, si je l’étais je serais pas actuellement contrainte d’en séquestrer un dans ma cave pour qu’il finisse la refonte de Geekmick

.

Rencontres entre passionnés

Borne d'Arcade de Matos & Games au Setup Festival
Matos & Games avait ramené tout le nécessaire pour passer une bonne journée !
©Blondiegraphy-Justine Decroix

C’était la toute première fois que nous participions à un événement en tant qu’exposant. D’habitude, nous sommes plutôt du côté des visiteurs. On va pas se mentir, on n’était donc pas super à l’aise en arrivant. Et un poil intimidées aussi. Et je ne balancerai pas la partie où on a fini par hacker le PC de June pour retrouver son mot de passe. Non je balancerai pas.

Heureusement, le Setup Festival était particulièrement riche en animations et intervenants et le stress s’est vite fait oublier. Nos voisins ont aussi très vite su nous mettre à l’aise : à notre droite les copains de la NFactory School de Rouen (école des métiers de l’innovation) et leur labyrinthe Fortnite homemade (qui a lui aussi attiré pas mal d’enfants, dont un qui a battu le record de June, niarkniark) et à notre gauche les copains Jean-Philippe et Vincent, créateurs de l’application Rouen Enigma.

Rouen Enigma : application visite interactive de Rouen
Rouen Enigma : une appli à tester pour une visite de 2h de Rouen et la découverte de ses secrets…

D’ailleurs, si tu es rouennais ou si tu souhaites prochainement venir visiter la ville, je te conseille fortement de télécharger leur appli dispo sur IOS et Android. Au programme, une visite interactive de 2h de la ville de Rouen avec des énigmes à résoudre et des secrets sur la ville. Oui, 2h et en plus c’est gratuit ! Dès que mes amis viennent me rendre visite on la teste !

Vincent, le développeur de l’appli nous a aussi présenté son jeu mobile « Somewhere : The Wault Papers » que je te recommande chaudement. Inspiré de Lifeline,« Somewhere » est un jeu textuel dans lequel tu échanges avec Cat, une journaliste embarquée malgré elle dans une affaire de lanceur d’alerte. Toute la première partie est gratuite pour que tu puisses voir si ça te plaît, ensuite pour le jeu complet c’est même pas 3€ et je trouve que ça les vaut largement.

Norgeek : Donkey Konga
Une petite partie de Donkey Konga ?!
©Blondiegraphy-Justine Decroix

Nous avons également fait la connaissance des copains de Norgeek. Même si je connaissais déjà Benjamin, l’ancien président de l’association, c’était super cool de rencontrer son nouveau président Jad et d’autres bénévoles de l’association. Et surtout de se prendre une branlée sur Donkey Konga. Mes mains saignent encore.

Alt 236
Une chaîne Youtube et une chaîne Twitch à découvrir absolument !

On a aussi bien rigolé avec Quentin aka Alt 236, ancien prof d’arts plastiques, « explorateurs d’univers fictifs » comme il aime se décrire, et ovni de Youtube et Twitch si on devait le définir avec nos propres mots. Fasciné par l’étrange et les oeuvres de Jérôme Bosch, Alt 236 propose sur sa chaîne Youtube de décortiquer des oeuvres artistiques et d’apporter sa réflexion passionnante sur l’art, la mythologie, ou encore des figures monstrueuses comme Freddy Krueger. Et je m’arrête là car il serait impossible de résumer ce qu’il fait en quelques mots. Il faudrait lui consacrer un article entier. Mais ce que je te conseille, c’est d’aller sur sa chaîne Youtube. De mettre ton casque, d’éteindre la lumière et de te laisser porter par sa voix et ses bandes-son toujours très planantes. Attention, possible distorsion spatiale… En parallèle, sur sa chaîne Twitch, Alt 236 propose ponctuellement de jouer à des jeux interactifs « dont vous êtes le héros ». On espère pouvoir t’en reparler plus longuement prochainement !

Mon interview de Benjamin Diebling chez Radio Lomax

Comme je te disais, les intervenants étaient variés pour cette première édition du Setup Festival. Et nous avons eu la chance d’accueillir Benjamin Diebling, Shooting Director pour « Detroit : Become Human » le dernier Quantic Dream. Oui, si tu me suis, tu sais à quel point j’apprécie les jeux du studio et d’autant plus son tout dernier jeu Detroit. J’espérais donc trouver un moment pour discuter un peu du petit dernier de Quantic Dream avec lui. Eh bien j’ai encore eu droit à mieux que ça !

Voyant que j’avais pas mal parlé des jeux Quantic Dream sur le blog, Emmanuel Gouache, animateur de Radio Lomax, l’émission radio filmée du 106, m’a gentiment proposé de participer à l’interview de Benjamin Diebling. Bien qu’un peu intimidée, j’ai bien évidemment accepté sans me faire prier ! Et là je remercie mon cher Phyl de Geek or Die de m’avoir aidé à être un peu plus à l’aise avec le support radio. Sinon, je pense que j’aurais passé mon temps à bafouiller et ça aurait été un fiasco…

Bref, toujours est-il que c’était vraiment un super moment et que je remercie Emmanuel car j’ai en plus pu poser presque toutes les questions que j’avais prévues ! Benjamin a bien pris le temps de me répondre avec des petites anecdotes et j’en ai appris beaucoup sur les coulisses du tournage d’un jeu vidéo et sur la motion capture. J’espère que tu apprécieras tout autant que moi cet interview :

Et surtout, j’espère avoir l’occasion d’en faire d’autres pour le blog ! 🙂

Pssit, si tu aimes aussi les jeux de rôle, sache qu’en tant que grand passionné, Benjamin Diebling a aussi écrit pour des jeux comme Dragons, Tales From The Loop et Valerian.

Le cinoche interactif du samedi soir

Quoi de mieux qu’un bon petit cinoche pour finir cette journée ? Oui mais pas n’importe quel film ! Comme l’interactivité était au cœur de cette journée, Pix3l a décidé de conclure avec un film interactif. Nous nous sommes donc tous réunis dans la petite salle pour regarder « Tantale ».


Dans ce film interactif en son spatialisé, le spectateur est aussi acteur de l’histoire. Dans la peau du président de la République, nous devons user de notre influence pour réussir l’un des plus beaux coups de notre mandat : que Paris obtienne les jeux olympiques. A l’aide de notre téléphone, nous sommes invités à décider du cours de l’histoire. Tantale pousse le spectateur dans ses retranchements pour voir jusqu’où il est prêt à aller pour atteindre ses objectifs. Bien évidemment, c’est le choix voté en majorité qui l’emporte sur la suite. C’est ainsi qu’on s’est retrouvés à râler quand notre choix n’avait pas été sélectionné, à gueuler des « bouuh family first » ou à regarder sur le voisin pour copier quand on n’avait pas d’avis. Et malgré la thématique plutôt sérieuse, c’était franchement bien fun pour clôturer cette journée riche en émotions !

Aya : la création des jameurs

Les Jameurs du Setup Festival
Les Jameurs en pleine réflexion !
©Crédit Photo : Blondiegraphy-Justine Decroix

Aya : création des jameurs du Setup Festival

Et bien évidemment, je ne peux pas ne pas conclure cet article bilan sans parler de son sujet central : l’oeuvre finale créée par les jameurs. Pendant 2 jours, nos 7 jameurs, des développeurs, illustrateurs, game designers, musiciens, scénaristes ont travaillé ensemble sur AYA, que vous pouvez télécharger dès maintenant sur Google Play.

Je vous conseille fortement de prendre le temps d’admirer leur travail, au calme et avec des écouteurs. La thématique sensible abordée est malheureusement d’actualité mais traitée avec beaucoup de subtilité et de justesse. Les textes sont très beaux. Tout comme les illustrations et animations qui m’ont parfois fait penser au jeu Gris qui parle lui aussi de reconstruction de soi. Et les musiques, composées pendant le week-end sont tout magnifiquement bien choisies pour l’ambiance qu’ils ont souhaité retranscrire pour chaque vidéo.

Un grand bravo à eux pour le travail accompli et bravo à Pix3l pour cette première édition qui sera, je l’espère, la première d’une longue série ! Merci pour l’invitation <3

Written By
More from Violaine

Retour sur la 1ère édition du Setup Festival au 106 à Rouen

Le Samedi 11 et Dimanche 12 janvier, se tenait la première édition...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *