Neurosciences + Popculture : la potion funky de Droupix !

Cette semaine je lâche ma manette pour vous parler Neurosciences et Recherche ! Comment ça on s’enfout ? Me la fais pas ! La relation que tu entretiens avec ton jeu vidéo => c’est de la neuroscience. Tu vérifies sur geekmick si le dernier Life is Strange envoie du lourd ? => Tu fais de la recherche ! Tu galères à trouver les soluces de Dreamfall Chapters ? => Tu fais de la recherche ! Il en pense quoi notre funky Droupix ?

La première fois que j’ai rencontré Chandrou, c’était lors d’une soirée caennaise [donc non, ceci n’est pas un article sponsorisé pour l’Inserm, ni pour l’université de Caen].  Je n’imaginais pas que derrière sa casquette, son look street et son style funky… il était thésard en neuroscience [et pour info, il sera logiquement officiellement ‘Docteur’ courant 2016].

Amy Big Bang Theory
Tu veux un bout d’cerveau ?

Eh ouais. Sauf qu’en fait, Chandrou, aka Droupix, est à la neurosciences sauce pop culture des Internets, ce qu’Amy Farrah Fowler (Big Bang Theory, inculte !) est à la neurosciences sauce pop culture de la tv ! [Pour la petite parenthèse, l’actrice est neuroscientifique IRL => ouais j’ai fait de la recherche !] Mais lui il a le style so funky en plus, qu’il distille un peu partout sur si-javais-su.com.

Si-javais-su.com : la funky’ neuroscience

Mais d’abord, c’est qui ce type à casquette et en blouse blanche siglée Droupix ? Chandrou Koumar (oui, comme dans Harold et Kumar) est un jeune rennais de 25 ans qui a toujours voulu être journaliste scientifique. C’est donc tout naturellement qu’après un I.U.T. Génie biologique à Laval et un master de neurosciences et de neuropsychologie à Bordeaux, il se dirige vers un doctorat en neurosciences – gage de crédibilité indispensable pour mener son projet à bien – à l’Université de Caen. Il travaille sur les troubles du sommeil et l’impact de la température du corps au sein du laboratoire Inserm COMETE U1075 (oui, ça en jette !).

En parallèle, pour éviter d’endormir ses proches en tentant de leur expliquer ce qu’il fait, il décide de se lancer et de faire son premier plongeon dans le journalisme en créant si-javais-su.com, épaulé par ses quatre amis :

  • Ronan Deniel, qui l’aide pour sa stratégie web 2.0
  • Xavier Rimasson, son développeur web
  • Raphael Ciriani : qui gère le graphisme
  • Merwan Asseum : qui l’aide un peu pour tout

Et ainsi naît Droupix – parce que c’était son surnom et « parce que ça fait gaulois » – apprenti chercheur funky qui décrypte les neurosciences autrement pour les rendre accessibles à tous !

Toute découverte scientifique perd de sa valeur si elle n’est pas comprise de tous !

==> Y compris par Nabilla-billa !

Droupix : pur produit de la pop culture et des 90’s !

Zapping, clip vidéo, BD, diaporama interactif… Droupix redouble de créativité à travers des supports efficaces et des références qui parlent à tous. Aux « djeun’s », à partir du milieu collège, mais aussi aux retraités funky.

Sur son site, il ne nous balance pas sa science ! Chaque sujet se construit avec un bon équilibre entre théorie, illustrations et références culturelles, avec sa petite introduction sous forme de clip vidéo, comme celle du dossier « Addiction », imaginé par ses soins avec ses propres textes :

Le tout avec un ton fun et bien loin d’être moralisateur, que ce soit dans ses créations ou dans ses dossiers.

Je ne suis pas là pour juger. L’idée, c’est avant tout de donner les clés aux gens pour qu’ils répondent eux-mêmes à leurs questions.

En parallèle, on retrouve un condensé des dernières découvertes scientifiques – fruit de longues heures de veille et de vérification des sources – à travers deux supports : Les Diaporamas interactifs – revue de presse scientifique en 90 secondes avec gifs animés et liens d’articles de journaux sur fond musical – et Le Journal Neuropop.

Réunir Barack Obama, Nabilla, Homer Simpson et Dalida dans une même vidéo pour parler trouvailles scientifiques ? Challenge accepted ! Et plutôt réussi :

Droupix est un enfant de la pop culture des années 90 et ce sont ces influences assumées qui font toute la diff’ ! Culture hip-hop, funk, manga – DBZ est bien évidemment le premier qu’il cite – et séries comme Malcolm ou les Simpsons, font partie de l’univers de Chandrou qui se reflète dans le style funky de Droupix.

Côté jeux vidéo (évidemment, je ne pouvais pas ne pas lui demander !) la Sega Master System, la Sega Megadrive, la PS1 et la Gameboy Color ont bien occupé son enfance. Parmi les grands favoris qui ont marqué sa jeunesse, on retrouve Pokemon version Jaune, DBZ, Call Of Duty ou encore Metal Gear Solid… Un peu moins « geek » aujourd’hui, il préfère un bon FIFA entre potes sur sa PS3 pour décompresser entre deux veilles.

Pikachu Surf Game Boy Color

Petit Droupix deviendra grand !

Chandrou occupe pour le moment son temps entre les cours qu’il donne, sa thèse et si-javais-su.com. Une fois sa thèse validée il pourra consacrer plus de temps à ce projet à vocation professionnelle. Eh oui, Si-javais-su.com c’est funky, tout ça, mais ça demande de l’investissement ! Et ce que je vous ai montré n’est qu’un petit aperçu des ambitions de la Team SJS qui espère proposer toujours plus de projets et gagner en qualité professionnelle.

L’équipe fait d’ailleurs déjà appel aux compétences du studio créatif Eyk pour le montage de ses vidéos, notamment le journal Neuropop, pour un rendu plus professionnel.

Pour mener leur projet à bien, ils ont donc décidé de lancer une campagne sur Ulule.fr avec un objectif de 2000 € qui leur permettraient de produire 5 nouvelles éditions des #IDD, le journal Neuropop, de produire de nouveaux formats originaux, de fabriquer des goodies pour promouvoir les neurosciences et de participer aux frais liés à la campagne Ulule.

Ils sont aujourd’hui à 81% de leur objectif grâce à l’aide de 54 neuropotes et de Dailymotion, qui a versé 500 € pour la campagne.

Alors si vous avez été séduit par le projet et que vous souhaitez vous aussi faire partie des Neuropotes de Droupix, sachez que vous avez jusqu’au vendredi 16 octobre pour leur filer un petit coup de pouce ! Pour tous vos dons de 5 €  à 50 € et + vous faites partie des contributeurs cités sur la page « Les Neuropotes » du site, et vous recevez des p’tits cadeaux sympa et funky
=> Rendez-vous ici pour en savoir plus !
Et si vous êtes un peu en dèche gardez bien en tête que les p’tites contrib’ font les grands projets ! 🙂

A terme, Chandrou et son équipe espèrent rassembler scientifiques funky de tous horizons (aussi bien en sciences dures qu’en sciences humaines) dans une volonté commune : rendre les sciences accessibles à tous.

Et pourquoi pas un jour avoir leur place dans un grand média web ou TV ? C’est tout ce qu’on leur souhaite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *