Test PC – Life is Strange 2 – Episode 1 : Un broad trip qui te prend aux tripes

Test PC de Life is Strange 2 épisode 1 Roads

Ouioui on sait… C’est pas le même studio qui a travaillé plus récemment sur Life is Strange Before the Storm. Mais après le petit massacre que j’en avais fait sur le blog, j’étais en droit de me demander si j’étais pas tout simplement devenue une vieille peau insensible aux problématiques teenagers. Après des mois et des mois d’attente à m’interdire de regarder la moindre vidéo de Life is Strange 2, je peux enfin répondre à cette question ! Ou pas ! Car ce premier épisode de Life is Strange 2, intitulé Roads, ne nous ménage pas émotionnellement. Et on est bien loin du « ouainn papa trompe maman » ou « ouainnn j’me suis encore fait virer du bahut » de Before the Storm (ouais j’l’ai vraiment pas aimé). Et surtout, ça émeut sans avoir besoin d’en faire des caisses, comme son prédécesseur. Bref, ça joue pas dans la même cour de récré ! Et on est content de retrouver un peu de la magie de Life is Strange. Donc, non je ne suis pas devenue une vieille peau insensible, Before the Storm était juste très mauvais.

Bad trip de weed?

Life is Strange 2 : la ville de Seattle
La petite bourgade où vit la famille Diaz

Oubliez Arcadia Bay (enfin pour le moment en tout cas) ! Life is Strange 2 vous embarque cette fois-ci pour Seattle ! La famille Diaz a élu domicile dans un petit quartier tout mignon (même si on ne peut pas en dire autant de son voisinage) où elle mène une petite vie de famille monoparentale parfaite. Dans la famille Diaz, on trouve Sean Diaz le grand frère – le perso jouable – Daniel Diaz le p’tit frère, et leur père garagiste dont je ne connais pas le nom. Quant à la maman, on ne sait pas trop où elle est passée mais il semblerait qu’elle les a abandonné. Ce qui n’a visiblement fait que renforcer les liens de ce foyer paisible entre cou*****.

Sean et sa BFF dans Life is Strange 2
Sean et sa BFF

Notre cher Sean (c’est dur à dire hein ?!) a le bel âge des premiers oinj et cuites à la kronenbourg et se prépare pour sa soirée. L’occasion de nous confier une mission qui parlera aux habitués de la série : la quête d’une longue liste d’objets à rassembler pour poursuivre l’aventure. Avec tout de même une petite liberté de choix pas si anodine pour la suite des événements… Alors, bière ou soda ? Pipe à weed ou pas ? Chips ou gâteaux ?…

Les textos dans Life is Strange 2
On retrouve les fameux échanges de texto comme dans Life is Strange

A peine le temps de se réjouir de replonger dans la débauche des soirées Lycée (yeahhh) que c’est la débandade. Et non, l’élément perturbateur n’est pas un coma éthylique mais un petit pet (et non pas pét’) de travers qui va mettre notre ado dans un sacré pétrin en l’espace de quelques minutes. En plus d’être très abrupte, cette descente aux enfers m’a semblé un poil surréaliste. Comme je m’étais refusée la moindre vidéo du jeu (il y a des indices dedans), j’ai été particulièrement choquée par cette entrée en matière. Si j’avais fait un direct, vous auriez vu ça :

A bro(ad) story

Life is Strange 2 : un road trip entre frères
Heureusement quelques jolies rencontres attendent nos deux bro

Ne nous attardons pas plus sur le bad trip que vous aurez tout le loisir de vivre de vos propres yeux. Retenons que nos deux bro se retrouvent par conséquent contraints de jouer les fugitifs. Adieu le PC et Minecraft (jeu vidéo préféré de Daniel), adieu le lit confortable, adieu les soirées pizzas avec le padre… Bonjour le camping, la rando et les restes de poubelle !

Paysages dans Life is Strange 2
Avouez que les paysages sont quand même pas dégueux ?!

Notez que ces balades interminables sont l’occasion de constater une légère amélioration des graphismes. S’il n’y a pas de grandes nouveautés par rapport à Life is Strange, l’effet « wahou » se fait bien plus présent. On se laisse tout simplement porter par les nombreux décors sauvages et couleurs chatoyantes que l’on croise. Comme pour son prédecesseur, DONTNOD joue sur la contemplation avec toujours des moments pour se poser et admirer les paysages en silence. Rassurez-vous : en plus de faire plaisir à nos pupilles, le studio français n’a pas oublié de nous en mettre plein les oreilles ! On se laisse tantôt entraîner par des titres comme « Lisztomania » de Phoenix ou « Banquet » de Bloc Party dans les (rares) moments d’euphorie, tantôt émouvoir par la douceur folk de « No Woman » de Whitney et la touche mélancolique de The Streets « On the Flip Of A Coin ». A la base je devais pas vous faire tout le listing, mais j’ai tellement kiffé cette bande-son, assez nostalgique il faut le dire, que j’ai pas pu faire de choix !

Référence à Minecraft dans Life is Strange 2
Notez la jolie référence à Minecraft !

Mais il n’y a pas que les choix musicaux de DONTNOD qui parleront à notre génération… Le studio va plus loin en glissant de jolis clins d’oeil à Minecraft et à Last of us (et ses redoutables claqueurs) et en plaçant l’histoire dans un contexte politique moins joli : l’élection imminente d’une sacrée face de pet aux Etats-Unis. Lors de ce long périple, nos deux frères vont d’ailleurs se retrouver confrontés à ses potentiels électeurs et subir racisme et harcèlement. Leur origine mexicaine a donc toute son importance dans le scénario et on a hâte de voir jusqu’où elle va les mener géographiquement parlant.

Côté gameplay, pas de grandes nouveautés par rapport à Life is Strange. Si ce n’est que vous n’avez bien évidemment plus le pouvoir de revenir en arrière ! Bah ouais, vous vous attendiez à quoi. Cela dit, quand on voit les choix moraux qu’on nous demande de faire, on aurait parfois bien envie d’appuyer sur la touche rewind. Sérieusement, j’espère ne pas être seule à avoir sérieusement mis le jeu en pause de temps en temps pour réfléchir tranquillement. Mon indécision a aussi eu raison de moi dans la petite session « Shopping » que vous aurez l’occasion de découvrir. Si comme moi vous avez du mal à gérer vos finances IRL, bon courage pour cette partie. Bien hâte d’ailleurs de savoir quelles seront les répercussions de tous ces choix pour la suite, en espérant qu’il y en aura vraiment !

Road Trip Life is Strange 2

Life is Strange 2 apporte toutefois une petite nouveauté : la possibilité de dessiner certains lieux. On troque donc la passion photo de Maxine contre la passion dessin de Sean, qui en quelques coups de crayons réussit à reproduire ce qui l’entoure. Enfin… En quelques coups de crayons pour lui, mais côté joueur c’est une autre histoire : j’ai d’abord testé avec la manette et c’était si lent que j’ai cru que j’étais vraiment teubé, puis j’ai essayé avec la souris, c’était moins laborieux mais toujours très chiant. Après de longues minutes de frotti frotta entre la souris et le tapis on a presque envie d’aller s’acheter une tablette graphique pour en finir. Bref, j’ai abandonné le 1er dessin avant la fin, et après j’me suis dit « eh mais imagine Sean après il peut revenir là où il a dessiné ? » et là ça a été la panique. Je me suis donc forcée à faire le suivant, dans le doute, même je savais que ma théorie était fausse.

Life is Strange 2 : Arcadia Bay
DIDONDIDON, ça ressemble ti pas à Arcadia Bay ça ?

Beh oui parce qu’en étant un minimum attentif dès l’intro du jeu, on comprend que Sean est loin d’être la star de Life is Strange 2. J’ai bien cru que Seth Rogen allait lui voler la vedette – allusion à un perso secondaire qui m’a beaucoup fait penser à lui dans le jeu, j’espère que certains verront de qui je parle – mais c’est bel et bien le petit Daniel qui a un potentiel a développer. Et on a hâte de jouer les grands frères pour en découvrir davantage sur ses capacités !

Une petit fin tout en poésie comme je sais si bien faire. 🙂

Note

17/20
Les Plus

  • De très beaux paysages
  • Une bande-son au top comme d’hab
  • Deux bro très attachants
  • Seth Rogen en Guest Star (jdéconne hein, si vous êtes des fans l’achetez pas pour ça)
  • 3h de jeu c’est honnête pour un épisode
  • Les clins d’oeil geeks
  • Le contexte politique et la thématique du racisme encore trop peu abordés
  • La gestion du budget (à condition qu’elle soit vraiment utilisée plus tard comme facteur aidant / bloquant pour la progression)
Les Moins

  • Les ateliers dessin un peu chiants
  • Pas encore de réelles répercussions sur les choix (à suivre…)
  • J’ai même pas pu utiliser ma pipe à weed

Le bon plan : la saison complète PC avec DLC à 29.59€ –26%) sur CDKEYS !

Written By
More from Violaine

Test PC – Life is Strange 2 – Episode 1 : Un broad trip qui te prend aux tripes

Ouioui on sait… C’est pas le même studio qui a travaillé plus...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *