Life is Strange Before The Storm : journal intime de Violaine dans Chloé

Test PC façon journal intime de Life is Strange Before the Storm

Il y a (déjà :'() plus de deux ans, je vous disais tout le bien que je pensais de Life is Strange. Bien que plus ado depuis longtemps, j’avais, comme beaucoup d’entre vous, été bouleversée par le teen-game des studios DONTNOD. Quand j’ai su qu’avant la suite de DONTNOD, il y aurait Life is Strange Before the Storm, préquelle réalisé par un autre studio, j’avais plus envie de crier au marketing. Après réflexion, je me suis dit que Deck Nine Games avaient bossé sur Ratchet & Clank. Ya pire comme portfolio. Fallait leur laisser une chance !

Bref, j’étais prête à leur laisser une chance et  j’avais accepté le fait que je n’y verrais certainement pas ma chère Maxine. Heureusement que je me relis, j’avais noté « ma chèvre Maxine ». Mais attention, la Violaine si elle t’accorde sa confiance faut pas lui mettre à l’envers. T’entends ?!

Alors, comme Life is Strange ça se raconte, et que je trouvais ma première ébauche super chiante, j’ai décidé d’écrire ce test façon journal intime. J’espère que ça vous plaira, ou au moins que vous rigolerez. Ou au moins que vous sourirez.

C’est le matin quand je vous écris, et j’ai pas encore fini mon café. Je tacherai d’en tenir compte pour la notation. Ou pas. 

Welcome to Blackhell

Chloé à la Scierie dans Life Is Strange Before The Storm
La Scierie

Déjà ça part mal. Très mal. Après avoir manqué de mourir écrasée par un train (la rock & roll attitude ma gueule), je déboule au milieu de nulle part pour voir un concert de métal à la Scierie. Une salle de concert improvisée où t’éviterais de te balader pieds nus à moins d’avoir déjà chopé le SIDA des dinosaures 3 fois. Pas de doute, je suis bien dans la peau de la (pas) belle et rebelle Chloé ! Vous l’aurez compris : Je l’aime pas trop. Et j’aime pas le métal, j’vous dis ça part mal !

Elle est loin ma kiki Maxine avec son petit appareil photo, son super pouvoir et sa musique folk. Place à la Chloé qui fuck la life à coup de sandwich aux herbes pour oublier à quel point le monde pu duc’, de marqueurs sur les murs (« on écriiiit sur les murs ♪ »….NIAAAA VOS GUEULES PUTAIN:éteins la tv:) et de « défi insolence ». Mais bon il faut s’y faire puisque on va devoir se la farcir pendant 3 épisodes. Le défi de Deck Nine Games ? Me faire apprécier Chloé ! Bon courage c’pas gagné !

Heureusement une petite nouvelle vient vite pimenter le tout : la populaire Rachel Amber ! C’est à peu près à ce moment là que je commence réellement à me faire chier. Rachel est tellement populaire que quand je me balade à Blackwell, c’est limite si on se prosterne pas devant moi en me demandant pas à quelle heure elle va à la selle. Arf, j’avais dû oublier ce que c’était la popularité au lycée (oh wait)… C’est l’enfer, on me laisse même plus manger son sandwich tranquille ! Ouf, dieu merci les geeks du campus préfèrent me proposer une partie de jeu de rôle sur plateau, que je gagne, bien évidemment.

Jeu de rôle Life is Strange Before The Storm
On dirait pas là, mais moi j’m’amusais bien !

Finalement c’est pas trop mal la vie au lycée quand on va pas en cours. Quoiqu’être en cours avec le pouvoir de Maxine c’était bien plus fun.

Girls just wanna have fun

Chloé & Rachel dans Life is Strange Before the Storm

On sèche et on boit de la piquette avec Rachel. Tout se passe bien, même si je m’emmerde avec ses jeux à la con. Surtout parce que Chloé ne me laisse pas une grande marge de manoeuvre dans le choix des réponses. Mais bon tout roule (même si jpeux toujours pas rouler mon sandwich :'(), jusqu’à ce que Rachel pète un câble en voyant un couple se rouler une pelle.

Grosse dispute dans la décharge, Rachel finit par me laisser là.

Sans trop savoir pourquoi, je me retrouve à tout péter à coup de batte (j’ai vu ça dans Pascal le grand frère, à c’qui paraît ça défoule). Oh merde, c’est pas la voiture de papou ça ?

Chloé joue à Pascal le Grand Frère dans Life is Strange Before The Storm
Vas-y donne tout c’que t’as !

Sur les conseils de papa dans l’une de mes visions, je décide de la retrouver. Rachel, m’explique que le couple était en fait papounet qui embrassait pas mamounette. Du coup je comprends mieux son énervement. Un peu moins sa réaction : elle brûle sa photo d’elle et lui et, tant qu’à faire, fout le feu à la forêt.

Je tente un petit coup puissant pour la mettre KO mais Chloé ne bouge pas d’un poil et admire le paysage. Faut dire que niveau ambiance, c’est très beau et très réussi comme scène finale. Mais dans ma tête il se passe pas grand chose.

via GIPHY

[Fin de l’épisode 1, je peux retrouver ma vie normale, je vais éviter de tester le défi insolence sur mes clients].

Goodbye Blackhell

Les parents de Rachel & Chloé Life is Strange Beffore the Storm

L’épisode la journée commence plutôt bien avec une convocation chez le proviseur avec nos vieux (comme dirait l’autre). Je suis contente j’ai pu lâcher un « sortez-vous les doigts du cul » dans mon défi insolence (est-ce vraiment possible de rater ces défis ?). Evidemment j’suis virée mais j’ai pu éviter à Rachel de se faire virer de sa pièce de théâtre « La Tempête ». Oui moi aussi j’ai vu la référence à Life is Strange Sherlock. La bonne nouvelle c’est que je vais enfin pouvoir refaire mon loup solitaire. En échangeant quand même 2-3 textos avec ma go bien sûr. On se croirait tout droit replongé dans les petits flirts de l’époque, où on échangeait des textos carrément pourris juste pour garder l’attention de l’autre.

Moi qui pensais breaker, c’était sans compter sur mon trouducul de beau-père qui vote certainement FN : David. Il a décidé de me fliquer et Chloé ne le sait pas encore mais en vrai il est cool (et il vote sans doute pas FN). Du coup, comme j’ai le choix dans la tonalité de mes réponses (c’est pas un peu dommage ça d’ailleurs ?), je joue la meuf sympa et accepte sans broncher de vider mes poches. Petite trahison pour Chloé, ça lui fera les pieds tiens !

Vénère après tout ça, j’me casse à la décharge pour retaper la voiture de papou. Ce qui me vaut une vision encore très touchante avec lui, voire légèrement flippante sur la fin. Finalement, je crois que mes moments préférés dans Life is Strange Before the Storm sont ceux-là. Ils apportent une vraie dimension philosophique & psychologique à l’histoire et nous font vivre le deuil de Chloé plus en profondeur…

Visions avec le père de Chloé, Life is Strange Before The Storm
Les visions avec le père de Chloé apportent un vrai plus !

Eh merde, désolée retour à la réalité cucu, Rachel vient me faire un petit coucou. Han trop cool, comme je suis en fugue le temps d’une journée, elle m’a apporté des nouvelles fringues ! Je vais pouvoir porter les fringues de Rachel han !! Kikou le fan service !

Hallelujah, pile quand je me tâtais à laisser Chloé là avec son sac de fringues et son marqueur, Franck le dealos d’Arcadia Bay, réussit à me faire rester. Petite mission au dortoir des mecs de Blackwell pour récupérer des tunes et annuler ma dette. Je fais ma BA en rendant l’argent et gagne deux nouveaux potes : Drew & Mikey. Ca peut toujours servir et comme je suis en rébellion contre mon hôtesse (Chloé t’sais) jme dis autant continuer à faire le contraire de ce qu’elle aurait sans doute fait.

La Tempête

Chloé dans la Tempête, Life is Strange Before the Storm
Là j’suis vraiment au bout d’ma life et ça se voit !

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle : la bonne c’est que j’ai pu droguer l’autre pimbêche (ahah) de Victoria Chase. La mauvaise, c’est que je suis dans un put*** de costume ridicule avec un put*** de maquillage trop kitsch. Je me retrouve plongée dans mes plus sombres souvenirs de gala de patinage artistique (ne me jugez pas). Sauf que là c’est pour du théâtre. Evidemment, je joue le rôle du sous-fifre de miss Amber. Comme IRL dans l’game en fait. L’occasion de dévoiler notre amour au grand jour en improvisant un dialogue sans queue ni tête :

Rachou : « Je t’en implore, continue d’apporter ton service à mes intrigues. Lorsqu’elles auront abouti je te promets… Nous devrions voler au-delà de cette île, les quatre coins du monde en seront le prologue. J’entreprendrai de t’apporter une joie telle que tu en oublieras jusqu’au nom de la liberté ! Que réponds-tu à mon vœu le plus cher ? » / Traduction : Steuplait, continue d’être mon bouchtrou et de répondre à tous mes caprices. Ensuite, promis on partira voyager ensemble et tu dépendras carrément de moi. T’en dis quoi ?

Chloé : « Oui » / Traduction : Moi en train de me battre avec mon hôtesse « Meuf, CETTE MEUF TE MANIPULE !!! Si tu savais que ça va t’apporter peanuts, que des galères… jusqu’à en crever littéralement. Dis NON », Chloé : « OUI?? »,  Bah vas-y m’écoute pas surtout, ingrate !

Chloé & Rachel : le baiser dans Life is Strange Before The Storm
Oulaouulaouuu

Du coup après tout ça j’me serais bien cassée mais la soirée promet du fun. Après un p’tit piou de Rachou, je suis invitée à la suivre pour qu’elle fasse ses valises et qu’on se casse d’ici. Yeah Motherfucker.

Abba nan en fait, les parents sont là. A l’heure du souper, en passant par la porte d’entrée, c’était vraiment pas prévisible han ! Chienne de vie. Ils nous « proposent » de dîner avec eux. Rachou me demande de rester modérée dans mes propos. Perso, je m’en sens capable, Chloé un peu moins. J’ai beau choisir des réponses « acceptables » elle peut pas s’empêcher de partir en vrille. Pas grave, un truc démange Rachou et j’vous l’dis ça va chier des ventilo ! Faut qu’on parle fidélité avec le papou !

J’vous laisse, le papou a amorcé le classique « C’est pas c’que tu crois » ! Pour ma part, je crois déjà avoir compris (bizarre, sa pouffe était aussi spectatrice de la pièce de théâtre, et elle a la même coupe de cheveux de Rachou) mais j’me tais.

[Fin de l’épisode 2, je peux retrouver une vie normale et me remettre à porter des fringues correctes en remplaçant les têtes de mort par des licornes]

C’est pas ce que tu crois

Nous y voilà. L’heure des explications tant attendues ! James, le père de Rachou commence son blabla. Pendant deux secondes je vais arrêter de jouer les rabat-joie : la façon de raconter l’histoire du père de Rachou et de Sera, la mystérieuse meuf tatouée, est plutôt bien pensée. On est invité à observer des petites scènes de leur ancienne vie de couple à travers un télescope. Celui même qui nous a servi à les espionner dans le 1er épisode. Sur la forme c’est top, le problème c’est le fond. Je vous la fais courte :

James a rencontré Sera au lycée. Evidemment, comme Rachou, tout le monde l’adorait. Du coup James était plutôt étonné qu’elle s’intéresse à lui, il s’est vite dit qu’il y avait une boule dans le pâté. Dès la première scène, j’active le mode Sherlock : « mmmh ok elle a les yeux fuyant, elle a l’air un peu à côté de ses pompes… ». A la deuxième scène, James dit qu’il se rendait compte qu’il « ne suffirait jamais à la combler » et on la voit danser un peu bizarrement (nonchalamment tu vois?). Alors jte fais un dessin ? BAH NON, Sera n’est pas une nympho trouduc’ ! C’est plus simple que ça : ils nous font le coup classique de la toxico ! Aucune suprise car après tout le sujet de la drogue est omni-présent dans Life is Strange.

Par respect je le laisse quand même finir son spitch, c’est surtout qu’il y a pas la fonction skip. Mais j’ai pas fait un bac +8 en addictologie pour comprendre qu’on a affaire à une toxico qu’on a préféré séparer de l’enfant de peur qu’elle finisse par confondre le biberon avec la piquouze. Aujourd’hui, elle est clean depuis un an et veut revoir sa fille, mais lui ne veut pas. Okok c’est bien beau tout ça mais pourquoi ils se sont rouler une pelle ? Sa femme actuelle c’est juste une couverture ? Non non, le baiser qu’on a vu, c’était un baiser d’adieu. Voilà, fermez les rideaux. Bah dit, j’espère que Le Geek recale pas ses vieilles ex à coup de détartrage de glotte comme ça.

Vous l’admettrez on a vu plus original et plus profond côté histoire ? Life is Strange nous a habitué à mieux. On avait au moins des vrais surprises & twists ! Mais bon soit, je laisse Rachou aller pleurer dans sa chambre, je dis 2-3 phrases sympas à ses parents avant d’aller la consoler à coup de veilleuse.

A mon avis, c’est le joint de culasse !

(Enfin) de retour à la maison, je tente la coloration bleu sur un bout d’cheveux et j’enfile ma tenue spéciale de Chloé dans Life is Strange. Ca m’fait ni chaud ni froid mais paraît que ça plaît aux fans de pouvoir choisir cette tenue. David Trouduc me parle de son ami qu’il a perdu sur le champ de bataille et me confie leur photo pour enterrer la hache de guerre. Je trouve ça super cliché mais kiki et un peu touchant. Je prends. A défaut de me faire aimer Chloé, peut-être bien que Life is Strange Before The Storm m’aura vraiment fait apprécier David.

C’est bien beau tout ça mais Rachou veut, bien évidemment, rencontrer sa mère. Je dois donc réparer la caisse ! Je dois dire que je préfère largement cette petite pause de mécanique plutôt que les longues phases où je devais chercher 10 bouteilles ou je ne sais pas quoi avec Maxine. C’est pas franchement compliqué mais c’est rigolo et ça fait réviser son code : un point pour Before the Storm. Non Chloé, le joint de culasse ne se fume pas, lâche ce truc. Hum. Puis franchement je crois que ça me tenait à coeur tout autant que Chloé de réparer ce tas de ferraille. C’est que je la trouve très attachante dans sa façon de faire le deuil de son père. Le fait de devoir aider Rachou à trouver sa mère ne sert finalement que de prétexte pour se lancer dans la réparation de sa voiture.

Requiem for a dream

Voiture : check. Maintenant, reste plus qu’à négocier avec Franck et le terrible Damon Merrick.

Ils rigolent pas ces deux là, du coup je la joue cool. Dommage, Rachou repète un câble (rah les enfants de tox) et manque d’assommer Damon avec une planche en bois. Très vite ça se barre en couilles et je dois emmener Rachou aux urgences.  Rien de grave, elle s’est juste pris un énorme coup de couteau dans le bras. Putain le sang sur ma voiture flambant neuve quoi !

Après avoir attendu le réveil de miss Amber, elle m’envoie fouiller le bureau de son père pour retrouver sa mère. Apparemment, les types sont toujours pas assez dangereux pour Rachou. Bah vas-y meuf reste dans ta chambre, mate la téloche et je m’occupe de tout, un macdo aussi ? Je tente de lui retirer sa perf’ pour lui faire entendre raison mais comme d’hab Chloé ne bouge pas d’un poil.

Me voici donc dans le bureau de M. Amber, procureur d’Arcadia Bay. On a une taupe Roger ! Sera a menacé M. Amber de régler leur affaire de garde au tribunal ! Du coup, M. Amber pactise avec le diable, Damon Merrick, pour pouvoir se débarrasser d’elle ! J’avoue que là le scénario a un petit peu réussi à m’étonner.

Je m’amuse pas trop mal à fouiller les dossiers du proc’ pour balancer 2-3 infos à Damon et brûler une preuve l’inculpant. Rien de bien compliqué mais ça ajoute un peu de fun. On passera sur la visite inutile d’Eliott. Un pote de Chloé sans doute vénère d’avoir franchi la friendzone à jamais. En même temps, il est tellement insipide qu’ils auraient pu l’enlever, ça n’aurait absolument rien changé à l’histoire.

Que Sera ?!

En se faisant passer pour M. Amber à l’aide de son GSM laissé au bureau, on s’aperçoit que Sera est séquestré à la Scierie. Really, j’vais devoir remettre les pieds là bas ? Est-ce qu’on va me demander de retirer mes chaussures ?

Damon est surpris de me voir et évidemment ça part en vrille. Damon veut aller jusqu’au bout de sa mission : filer un bon gros shot d’héro à Sera pour qu’elle retombe et foute la paix à James & Rachou. Charmant bonhomme ce M. Amber, hein ? Heureusement que Franck vient me filer un coup de main, sinon je donnais pas cher de ma peau, et pas de Maxine pour me sauver.

Assommée, Chloé se réveille en compagnie de Sera, seule et remise de son trip. Je cherche à la convaincre d’aller voir sa fille malgré tout mais mes efforts sont vains. Sera me parle de son addiction. Elle me dit que je ne peux pas imaginer le bien que ça fait, oublier tous ses problèmes tout ça… Chloé dit « non effectivement je ne peux pas imaginer » tout en se roulant un sandwich (non là j’invente). A côté d’elle une petite cuillère et une seringue. Je trouve que la caméra se focalise beaucoup sur cet élément. Je me dis, ouaaah ça se trouve les gars de Deck Nine ils sont partis trop loin et soit Chloé va vouloir essayer, soit Sera elle va lui planter la seringue et, et, et… Non Violaine. Reprends tes esprits. Tu es dans un teen-game.

Sera s’en va et se contente de me prier de ne rien raconter à Rachel.

C’est le dernier choix qu’on me demandera de faire à l’hôpital. Je me dis que de toute façon Rachel n’a plus longtemps à vivre, sa mère voudra pas la voir, et parfois vaut mieux pas savoir… Du coup, j’ai choisi de lui cacher la vérité. Comme 3/4 des gens qui ont joué au jeu. Je suis décevante hein ? S’en suit une multitude d’images montrant de grands moments d’amitié, batailles d’oreiller, concours de pets de foufs, cours de tag, coloration capillaire et j’en passe.

Vous avez tout lu (oh god, really ?) et vous dites « put***, tout ça pour ça ? », c’est à peu près ce que j’ai ressenti en regardant le générique défiler devant mes yeux. Mais voyez le bon côté si vous n’y avais pas joué : je vous ai mâché le travail.

NB : aucune drogue n’a été utilisée dans le cadre de la rédaction de ce pavé. Un peu d’alcool un soir. 

Note globale

4/10
J’ai aimé

  • C’est bien de parler des drogues aux jeunes…
  • Chloé est touchante…
  • Les apparitions du père de Chloé
  • Le deuil est bien traité
J’ai pas aimé
  • … sauf quand le message est pas clair
  • …Mais un peu énervante aussi
  • Les animations faciales sont moches (et Chloé pourrait sourire un peu, au moins quand elle s’amuse)
  • Ya po d’super pouvoirs
  • On s’ennuie un peu
  • Un peu trop fan service
  • Cette relation amicale est MALSAINE : Chloé est le sous-fifre de Rachou et ça choque personne !!!
  • Tags from the story
    ,
    Written By
    More from Violaine

    La wishlist geek de Noël de la rédac’

    Tu l’attendais presque autant que la prochaine édition de Miss France /...
    Read More

    2 Comments

    • Perso j’ai choisi de tout dire à Rachel, c’est pas bon de cacher des choses choses aux adolescents en développement. Puis comme tu dis elle va crever donc autant savoir que notre monde c’est de la merde. #SoEmoSoDark

    • Perso, j’ai bien aimé ce petit prequel de Life is Strange. Toutefois, je suis d’accord avec toi sur quelques points. Même si j’aime sa capacité à faire la rebelle pour parvenir à ses fins, il manque ce côté magique ! Ensuite, la petite pourrait effectivement sourire un peu, c’est vraiment dommage…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *