[Test] Batman : The Telltale series, épisode 1

Cette sortie, je ne l’avais pas prévue du tout ! Mardi dernier, en me baladant sur le PS Store je tombe sur l’épisode 1 de « Batman : the telltale series » tout juste sorti. Je vous avais déjà parlé de ma folie Gotham et si vous lisez mes articles jeux vidéo vous devez savoir que je suis une grande fan des Telltale Games… Alors lire « Batman » et « Telltale » c’est un peu comme…euh lire « fromage » et « vin rouge », ça fonctionne plutôt bien chez moi ! Rien besoin de lire ou voir de plus, ce nouveau telltale a tout de suite fini dans mon panier.

Alors, ça donne quoi ce pilote ?

Test de Batman : the Telltale Series

Sans trop vouloir rentrer dans ses détails, pour ne pas spoiler ceux qui se tâteraient encore, Batman Telltale vous plonge dans un Gotham encore jeune et « calme », sans grands super-vilains, mais où l’on sent bien que d’une seconde à l’autre tout peut basculer. Et ce notamment à cause de vos choix. En fait, le gros kiffe c’est de se dire que l’on va peut-être, si les choix ont un réel impact sur l’histoire, pouvoir influencer l’avenir de Gotham. Enfin, espérons que je ne m’emballe pas trop.

Batman : The telltale Series

Comme dans la plupart des Telltales, l’histoire, les personnages et leur relation sont totalement réinterprétés, ce qui apporte une dimension imprévisible au jeu et aux personnages emblématiques que l’on a pu connaître dans les animés, les comics & la série tv. Contrairement à Rocksteady Studio, ici Telltale Games nous proposent de jouer Batman mais aussi, son alter-ego milliardaire Bruce Wayne. Et ça c’est déjà un bon point qui risque d’apporter une vraie plus-value à l’histoire et à nos choix.

Bruce Wayne dans Batman Telltale

Ainsi, vous allez avoir la joie de mener une double vie : d’un côté le jeune et insouciant Batman, qui enquête sur une mystérieuse voleuse et essaye de gagner la confiance de la GCDP, de l’autre Bruce Wayne, beaugosse un peu musclé en pleine campagne éléctorale pour son vieux copain Harvey Dent qui se présente comme Maire de Gotham City, en remplacement de son prédécesseur totalement corrompu et détesté de tous. Les administrés en attendent donc beaucoup du futur maire, dans une ville où la criminalité augmente et où une chauve-souris se la joue héros la nuit. Vous allez donc devoir la jouer stratège et faire les bons choix pour gagner leur confiance. Un Wayne digne de ce nom quoi. Quoique, peut-être vous faudra-t’il déjà sauver l’honneur de la famille..

En pleine campagne. Allez joue-la cool Bruce !
En pleine campagne. Allez joue-la cool Bruce !

Votre stratégie ne sera donc pas du tout la même selon l’alter-ego que vous jouerez. D’autant plus que les décisions que vous prendrez avec Batman pourraient bien mettre l’autre dans la panade, et inversement. Vous en aurez un petit avant-goût assez vite lorsqu’on vous laissera choisir vos futurs ennemis.. Choix qui a d’ailleurs été très difficile à faire pour ma part, si bien que j’ai dû mettre le jeu en pause pour y réfléchir quelques secondes. 🙂

L’épisode étant très court (1h30 – 2h max) et introduisant pas mal de personnages (que je vous laisse le plaisir de découvrir seuls) on aurait presque l’impression de regarder le pilote d’une série. D’autant plus que la réinterprétation est telle qu’on prend plaisir à pouvoir influencer l’histoire et les personnages à notre sauce. Ce qui n’est pas pour me déplaire. Mais pourrait vite en lasser certains…

Hé, c’est du Telltale les gars !

Avouons que c'est pas dég ?
Avouons que la vue est pas dég ?

On retrouve bien évidemment la recette ancestrale de Telltale : cell-shading, gameplay très simple enchaînant dialogues et QTE, des choix vous permettant aussi bien de la jouer cool que parfait en****… Pourquoi changer une équipe qui gagne après tout ?

Côté graphismes, l’aspect bande-dessinée que l’on retrouve dans l’ensemble des jeux Telltale ne m’a jamais déplu. Et ici, je trouve qu’il colle très bien avec l’univers sombre de Batman. Je trouve également les traits des personnages plutôt réussis. Sans parler de la variété des décors que nous offrent les 90 minutes de jeu.

Batman : The Telltale Series

Bon, sauf que pour le gameplay, si ça passait très bien dans The Wolf Among Us, ici les phases de combat en QTE sont à mon goût beaucoup trop simples et un peu molles… On ne réussit pas à retrouver la même puissance avec notre chauve souris qu’avec notre grand méchant loup. Espérons que ce n’était qu’une mise en bouche du gameplay, car même si ce n’est pas ce qu’on attend en priorité d’un Telltale, on sait qu’ils peuvent tout de même faire beaucoup mieux. D’autant plus que la difficulté n’est évidemment pas réglable. Du coup, il faut l’avouer pendant les scènes de combat il peut arriver de se faire ch***. Je n’ai pas réussi à voir de différences en ratant quelques touches. Dommage, mais bon Batman est infaillible.

Batman et Catwoman : la rencontre
Batman et Catwoman : la rencontre

Les phases de recherche sur une scène de crime apportent un petit plus au gameplay même si là encore ça manque de difficulté.. Par contre, la scène où l’on doit programmer les attaques de Batman à l’aide d’un drone m’a beaucoup plus séduite. Espérons qu’il y en aura davantage dans les prochains épisodes.

Telltale parvient largement à me faire oublier ce manque de difficulté et de « punch » au profit d’une ambiance (bande-son pas dég d’ailleurs !) et d’un scénario plus que convaincants, où l’on a plaisir à jouer Bruce Wayne mais aussi à retrouver Alfred, Harvey Dent… et d’autres personnages emblématiques que je vous laisse le plaisir de découvrir ! Attention, l’apparence de certains peuvent surprendre ! On sent que Telltale s’est aussi bien inspiré des comics et des animés que de la série Gotham… et de leur propre imagination de fans. Eh oui, on sent que derrière Batman Telltale se cache un vrai goût et une vraie connaissance de  tout l’univers Batman avec de nombreuses références (avis aux amateurs d’Un Long Halloween).

Batman, The Telltale Series

Les fans des jeux Telltales devraient selon moi totalement adhérer à l’univers en squeezant le gameplay, les autres qui jouent surtout pour retrouver Gotham city sans être trop habitué aux Telltales risquent d’avoir plus de mal à laisser le gameplay de côté. Perso, je suis fan des Telltales et de Batman, du coup, j’adhère. Hâte de dévorer le prochain épisode de cette série à part entière !

Written By
More from Violaine

On a été Piégés à Escape Yourself La Rochelle – Live Escape Game #6

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé un test...
Read More

1 Comment

  • Je suis beaucoup moins fan de Batman, malheureusement. Après avoir vu un pote y jouer, je n’étais vraiment pas tentée. Je préfère le dessin animé, ou même le film, que ce jeu vidéo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *