On a testé le scénario Walking Dead à Team Break Rouen – Escape Game #11

Test du scénario Walking Dead à Team Break Rouen

Après avoir un peu levé le pied sur les escape game, on peut dire qu’on se rattrape ces temps-ci. Il faut avouer qu’on n’a même pas encore fait tous les scénarios d’escape game de la ville, et il nous en restait même encore deux à faire chez Team Break Rouen. Avant de tester leur tout dernier scénario « Magic School » nous avons jeté notre dévolu sur le scénario « Walking Dead ».

Evidemment, comme on peut s’y attendre avec les scénarios zombie, notre mission consistait à trouver l’antidote pour sauver Rouen ! Mais derrière son scénario assez commun, Walking Dead nous réservait tout de même de jolies surprises.

Le labo d’Olga Touchpasmozcou

Derrière son nom un peu ridicule, Olga ne plaisante pas. Après nous avoir séquestré pour notre manque de jugeote (souvenez-vous, notre test de Prison Break à 10 participants), elle nous a menacé de propager le virus zombie dans tout Rouen. L’horreur. Quoiqu’en marchant péniblement vers Team Break en ce dimanche matin, on s’est demandés si l’épidémie n’avait pas déjà commencé à se propager place saint marc. Notre petite team de 4 joueurs un peu enfarinée de la soirée de la veille n’était cependant pas la mieux placée pour juger. A croire que c’est devenu une habitude chez Geekmick d’aller faire des escape game avec la gueule de bois. Ça nous donne une excuse quand on échoue. Plus de café à la maison mais heureusement, notre cher agent Tesla, toujours fidèle au poste, sait très vite nous mettre dans le bain en jouant son rôle à la perfection.

Lui et sa blouse blanche ensanglantée nous laissent livrés à nous-mêmes dans un laboratoire pas très rassurant. Nous avons, comme à l’accoutumée, seulement une heure pour sauver Rouen du virus zombie. Ici, les murs sont remplis de fiches sur les sujets d’Olga et on ne sait pas vraiment quoi faire de toutes ces informations. Les indices du maître du jeu sont souvent les bienvenus pour nous faire oublier nos idées les plus saugrenues. On s’essaye au morse, on se rend compte qu’on confond notre gauche et notre droite, et on se découvre même des penchants daltoniens. Bref cet escape game, c’est sûr on aurait été incapables de le réussir tout seul !

Une fois de plus, c’est la fouille qui nous a manqué et fait passer à côté de certains éléments clés. A d’autres moments c’est tout simplement qu’on ne voyait pas comment utiliser un objet dans un coffre qu’on venait de déverrouiller. Je pense que l’agent Tesla a dû bien se marrer derrière son écran. On s’est senti un peu couillons par moment mais ça ne nous a pas empêché de passer un excellent moment. Les décors de Walking Dead sont vraiment d’une grande qualité ! Mention spéciale pour le diffuseur qui vous permettra de mettre fin à la propagation de l’épidémie. Il faut avouer qu’il envoie grave du lourd.

Autre défi qu’il vous faudra relever dans cet escape : dans une épreuve particulièrement bien pensée et digne d’un fort Boyard, vous serez obligés de coopérer et surtout de co-mmu-ni-quer ! J’ai eu personnellement beaucoup de mal à me faire comprendre dans cette épreuve et à donner des consignes claires. Sans doute un petit souci de repère dans l’espace. Ceux qui l’ont fait / le feront comprendront sans doute de quoi je parle. 😉

Autre gros point fort du scénario Walking Dead : l’immersion. J’adore avoir des coups de flip’ pendant les escape games, et hélas cela m’arrive finalement rarement. Pourtant, je suis une petite flippette, j’ai d’ailleurs toujours pas eu le courage d’aller au manoir de Paris. J’ai eu droit à mes deux petits bonds dans Walking Dead : il n’en faut pas plus pour me laisser une très bonne impression !

Nous avons réussi à vous sauver d’une épidémie zombie en 54 minutes (ouais maggl). Le tout sans avoir l’impression (bien au contraire) que c’était les doigts dans le nez ! Alors Olga, on la ramène moins cette fois-ci hein ?

Infos Pratoches

Le scénario Walking Dead est accessible dès deux joueurs. On avait d’ailleurs initialement prévu de se le tenter en couple avec Le Geek. Mais avec du recul, je suis pas sûre que ça aurait été une bonne idée. Surtout pour la fameuse épreuve Fort Boyard dont je vous parlais.  « Tourne ta main p*****, NANNNN COMME CA JTE DIS ». 😀 Je partirais plus sur 3 joueurs pour être à l’aise, même si à deux ça doit se faire hein, mais en étant bien organisés !

Informations & Réservations sur le site www.team-break.fr

Comme souvent, tarif dégressif en fonction du nombre de personnes.

Tags from the story
,
Written By
More from Violaine

On a joué les agents spéciaux à Koezio Lille

Il y a déjà quelques semaines, nous avons profité d’un petit week-end...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *