Geekmick Awards 2018 : la sélection Ciné/Série de la Team

Bingewatch intensif

Hello les geekous !

J’espère que vous avez kiffé nos Geekmick Awards Jeux Vidéos postés tout récemment. Puisqu’on parle de plus en plus cinéma et série ici depuis quelques temps, on s’est dit qu’on allait vous partager nos Geekmick Awards dans ces catégories aussi !

En faisant le point sur ce que j’ai vu en 2018, je me suis dit qu’il y avait quand même pas mal de choses dont je ne vous avait pas parlé ici. Alors sans suspens et grands discours, on vous présente nos catégories et les nominés (ça fait officiel wesh!).

Bingewatch intensif

Dans la catégorie « Je pleure de jalousie de ne pas l’avoir fait avant »…

Les nominés de June sont : Annihilation, ça a été le choc WTF de l’année. Ce genre de film qui nous laisse con sur notre canapé prêt à remettre tout en question. Il m’a bien fallu 48H pour m’exprimer sur ce film tant il m’avait retourné ! Après réflexion, je l’ai trouvé profond, différent et si poétique. Le film est bloqué là, à l’arrière de ma tête et ça restera pour moi un chef d’œuvre.

et côté série Bojack Horseman c’est mon moment à moi chaque année depuis 2014. C’est simple Bojack Horseman c’est comme ton premier amour à qui tu es restée accrochée pendant des années : Tu y retournes avec plaisir mais ça fait toujours mal. Ne vous laissez pas avoir par son ambiance « oh c’est rigolo des animaux qui parlent », c’est un p*tain d’anti-héro nihiliste qu’on adore détester. La saison est une nouvelle fois, allée encore plus loin et bordel, ça fait du bien/mal.

Le winner de Violaine c’est The Good Place : Faire une série philosophique & humoristique sur la vie après la mort, il fallait carrément y penser. Et vous savez le plus drôle dans tout ça ? C’est qu’on a découvert la série grâce à un pote prof de philo rencontré à un mariage. Quand il nous a dit qu’il utilisait carrément la série comme support pour ses cours de philosophie on s’est dit que 1) on aurait bien aimé avoir le même prof, et 2) il fallait absolument qu’on la mate. Ses perso irrésistiblement fun (Chidi et son éternelle indécision <3) et son scénario complètement WTF ont fini de nous convaincre ! A mater absolument si vous avez envie de rigoler. Un très bon remède anti-déprime.

Dans la catégorie « J’aurais pas cru mais c’est bon, oh oui c’est bon »…

Les nominés de June sont : Ghostland côté ciné. Alors, ça, c’est de la bombe. Je suis friande de film d’horreur/malsain. Je suis tombée par hasard sur la bio de ce film d’un réalisateur français dont je ne savais rien. Je me jette alors sur sa dernière réalisation : Ghostland. Le home invasion : j’adore. Les personnages glauques : j’adore. Mais, j’ai du mal avec l’horreur à la française puis caster Mylène Farmer dans le film me donnait une impression putaclick sauf que …Ce film est juste parfait, j’ai aimé le twist et les histoires cheloues. Ça laisse des traces clairement parce que les acteurs sont excellents et ce maquillage ! Giga coup de coeur (bon après j’ai vu Martyrs du même réalisateur et j’ai vomi).

Du côté série, j’ai jeté mon dévolu sur You. Petite pépite de fin d’année 2018 avec mon record de rapidité de visionnage de l’année : 2 soirs de semaine (applaudissez-moi allez!). Sur le papier, suivre un stalker et non sa victime : oui OK allons-y. Mais la série me paraissait trop teen et culcul la praloche pour me plaire. Oui mais c’est tellement maîtrisé et les acteurs sont (presque) tous bons! J’ai aimé qu’on nous présente pour une fois un stalker pas trop stéréotypé : romantique et pas complètement fou (non?). Je suis amoureuse, voilà c’est clair.

Les winners de Violaine sont : 13 Reasons Why. Alors que je m’étais un peu lancée dans la série sans trop y croire, j’avais finalement dévoré la saison 1 de 13 reasons why. J’avais un peu peur de ce qu’allait donner la saison 2 et je n’ai absolument pas été déçue. Réussir à aborder des thématiques sensibles comme le suicide, l’addiction mais aussi le viol, sans tomber dans les clichés ou un discours moralisateur : chapô bas ! J’ai tellement aimé cette série que j’ai maté tout le making-of et les interviews des acteurs. Une série essentielle à mettre entre toutes les mains (pas trop trop jeune non plus hein).

Et parce que c’est pas facile de départager :

J’adore les films d’horreur. Alors quand j’ai entendu parler de la série The Haunting of Hill House je n’attendais plus que sa sortie pour me jeter dessus. Mais en même temps, comme j’ai été beaucoup déçue par ce genre ces derniers temps, je m’attendais pas à grand chose. Plutôt à un truck kitschouille qui ne fait pas peur. Le Geek n’est pas tout à fait du même avis (très déçu par la fin) mais au final ça aura été une très belle surprise pour ma part. Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait un vrai message derrière et j’ai été assez surprise par son dénouement.

Dans la catégorie « Bien tenté mais bien raté » …

Les nominés de June sont : Hérédité pour commencer. J’ai attendu la sortie au cinéma d’Hérédité fébrilement pendant la moitié de l’année. Quand le jour est venu, j’ai eu les chocottes d’aller le voir seule. J’ai réussi à mettre la main dessus en toute fin d’année et je suis bien contente de ne pas avoir payé ma place au ciné ! Tout ça pour rien, la bande-annonce m’a vendu un film angoissant au plus haut point et horrifique et … bien pas du tout. Le twist qui retourne tout qui se trouve au début du film casse le rythme (beaucoup trop lent) de l’intrigue. La conclusion pétée est si mauvaise que j’en ai pesté toute la nuit (ça m’a quand même empêché de dormir … d’énervement!). Le film avait un tel potentiel mais c’est pire que raté !

Côté série, la déception ultime : Altered Carbon. Ça avait l’air révolutionnaire. Effets spéciaux en veux-tu en voilà, trame cyberpunk et thème de l’immortalité. Sur le papier, ça avait tout pour me plaire ! J’ai décroché au bout de 3 épisodes alors que tout devenait de plus en plus prévisible mais si invraisemblable. J’étais hypée vraiment mais rester accrochée à une série pour son esthétique, ça ne me suffit pas. C’est vraiment dommage.

Le gros raté de Violaine c’est La caca de Papel (non pas de faute). AH bordel, tout le monde en parlait. J’ai donc fini par craquer. Quelle perte de temps bordel. Je suis une jusque boutiste j’ai donc regardé du début à la fin. Même si j’ai abandonné le geek sur un ou deux épisodes qui m’exaspéraient au plus haut point, j’ai réussi à retomber dedans. Pour au final me reprendre une grosse douche froide. Des personnages caricaturaux et un scénario complètement irréaliste (oui les braquages ça me connaît). Une perso principale que j’avais envie de claquer à chaque fois qu’elle ouvrait la bouche. Bref. La Casa de Papel c’est caca.

Dans la catégorie « Séance loupée à rattraper au plus vite »…

Les nominés de June sont : The House That Jack Built de Lars Von Trier. Raccourcissons n’est-ce pas? THTJB est un Lars Von Trier donc par définition, je veux le voir. Je ne suis pas un fan de ce réalisateur, rassurez-vous. Il est très controversé parfois à tort, parfois à raison. Il n’empêche que certaines de ses créations m’ont touchée même si c’est souvent dans la douleur. Comme à mon habitude, je ne sais rien sur le film. Il faut que je le regarde en urgence car j’ai ouï dire qu’il était à voir. On verra si j’en ressors émue comme pour Dancer in the Dark ou catastrophée comme après Nyphomaniac.

Côté série : Je dois rattraper Sharp Objects en urgence également. Une reporter sort fraîchement de l’HP pour enquêter sur des meurtres dans sa ville natale. Ça fleure bon de bons moments d’angoisse et d’introspection. Le genre de feeling que j’aime en regardant une bonne série. C’est tiré d’un livre de Gillian Flynn – elle avait écrit entre autre le livre à l’origine de Gone Girl (AKA un de mes films préférés de David Fincher). Et pour couronner le tout, c’est Amy Adams qui campe le rôle principal. C’est décidé, je m’y mets demain !

A rattraper en urgence pour Violaine : On a commencé Happy et j’ai beaucoup accroché. Le hic c’est qu’en parallèle j’avais démarré le comics et je voulais d’abord le terminer. J’ai toujours pas pris le temps de la mater et je sais que c’est une grave erreur à rattraper au plus vite ! Surtout qu’il y a une licorne, c’est impardonnable.

Et enfin, dernière catégorie pour le plaisir : « Ils sont attendus en 2019″…

Les attendus de June sont : Game of Thrones obviously ! 2019 sera l’année de la fin de la série qui aura rythmé nos mois d’Avril depuis 8 ans. On aura beau critiquer Game of Thrones pour tout un tas de raison, ça reste (à mon avis) l’une des plus grandes séries de cette dernière décennie, ex-æquo avec Breaking Bad et Black Mirror. J’ai hâte de voir ce qu’il va advenir des White Walkers, des dragons, de Jean Neige et de tout ses copains. J’ai putain de hâte même si je vais sûrement pleurer ma mère toutes les semaines en me disant que c’est bientôt la fin. Rendez-vous le 14 Avril.

Côté ciné, j’ai choisi ZombieLand : Double Tap (prévu pour le 6 Novembre 2019). Okay c’est dans méga longtemps mais ça sort le jour de mon anniversaire donc je ne peux que l’attendre impatiemment. Le premier opus sorti il y a 10 ans comporte des citations cultes qui rythment mes journées. Les acteurs sont géniaux et ce film de zombie différent de ce qu’il se fait était une pure réussite. J’ai un faible pour l’humour grinçant de Tallahassee et l’attitude de Colombus me fera toujours rire. J’ai hâte de les voir parcourir les USA à la recherche de Twinkies en butant du zombie <3

Violaine et Le Geek ont choisi : Cette année sera l’année du zombie et bordel ça fait plaisir !!! Très très hâte de voir ce que va donner la série Resident Evil. En tout cas c’est sûre on la matera dès le jour de sa sortie !! Ca sera sur Netflix !

The Boys, c’est le Geek qui m’en a parlé parce qu’il a adoré le comics. D’ailleurs ça fait partie des devoirs qu’il m’a donné. The Boys c’est un peu la police des polices, des gars de la CIA qui surveillent les Super-Héros, ou plutôt des « gugusses à super pouvoirs ». Ça sera sur Amazon Prime Vidéo par contre !

 

On est curieux de connaître vos favs et déceptions de 2018 et surtout ce que vous attendez le plus pour cette nouvelle année. Je sais pas vous mais moi j’ai prévu de continuer sur la lancée de 2018 en mattant toujours plus de série au chaud devant la télé et fréquenter plus les salles de ciné.

Maître mot de 2019 : Bingewatch!

Bingewatch intensif

Tags from the story
Written By
More from June

Final Space : Destination l’Espace (avec des cookies)

J’arrive après tout le monde je sais, mais j’ai découvert tout récemment...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *