Critique Séries – Mr. Robot Saison 3 épisode 1 : une suite maîtrisée

Critique de Mr Robot Saison 3 épisode 1

Ces temps-ci je délaisse un peu les séries au profit de mes (trop) nombreuses dernières acquisitions vidéoludiques ! On peut pas être partout ! Il y a cependant une série pour laquelle je serais prête à tout abandonner, y compris ma partie de Dishonored 2 : Mr. Robot <3 ! Alors, évidemment quand j’ai su que Mr. Robot Saison 3 épisode 1 était sorti, j’ai dit merde à Emily Kaldwin pendant 53 minutes. Bravo Violaine, tu as tenu jusqu’à la 4ème ligne sans dire un gros mot.

Plus d’un an était passé depuis le dernier épisode de la saison 2, et il faut dire qu’avec le bazar que c’était j’avais un peu peur de ne rien biter. Le Geek aussi, d’ailleurs c’est sans doute pour ça qu’il s’est abandonné aux bras de Morphée au bout de 15 minutes. En même temps il était minuit passé en pleine semaine, le tout dans un lit avec vidéoprojection sur le mur d’en face. Mais j’ai résisté : j’avais beaucoup trop hâte de connaître la suite des aventures de notre Dexter du hacking. Et surtout de rejoindre la petite révolution en marche depuis la saison 2. Verdict ?!

Attention les geekous, si vous n’avez pas vu la série, ou du moins la saison 2, sachez que je vais forcément spoiler sur cette dernière en ce début d’article.

Previously on Mr. Robot…

Résumé de la saison 2 de Mr. Robot

Resituons un peu les choses avec un petit récap des grands événements de la saison 2 de Mr. Robot.

On retrouvait donc Eliott tentant de résister à son jumeau maléfique, Mr. Robot, en s’adonnant à une triste routine chez sa mère. Enfin pas vraiment. Son cerveau avait créé de toute pièce ce lieu « rassurant » pour lui faire oublier qu’il était en prison, comme on le découvrait dans un twist percutant. Loin d’avoir été démasqué, notre hacker purgeait sa peine de 3 mois pour piratage des comptes perso et vol du chien de l’ex petit ami de sa thérapeute. Oui, dit comme ça je vous l’accorde ça fait très Kamoulox.

La saison entière était axée sur une lutte quotidienne contre son côté sombre, Mr. Robot, qui le replongeait d’ailleurs dans l’Adderall.

On découvrait également la double identité de son meilleur ennemi (ou bestah, on sait plus trop en fait) : Whiterose, chef de la Dark Army la nuit, Zhang, ministre chargé de la sécurité chinoise le jour. Angela, de son côté commençait enfin à avoir un rôle déterminant dans la série. Mutée à la gestion des risques pour Evil Corp, elle faisait la rencontre du fameux Whiterose alors même qu’elle s’apprêtait à tout balancer au flic. Celui-ci s’étant montré assez convaincant sur un mystérieux plan d’attaque, elle acceptait de rejoindre son camp.

La saison se concluait sur un joli plan à 3 entre Tyrell Eliott et Mr Robot. Eliott découvrait alors qu’il était à l’origine de la « phase 2 » : faire exploser les bases de données Evil Corp. Reprenant le dessus sur Mr Robot, il était alors bien décidé à annuler l’opération pour éviter des morts innocentes. Mais c’est sans compter sur son pire ennemi, lui-même, ou plutôt Mr. Robot, qui avait tout prévu en cas de rébellion : Tyrell le menace de le tuer, Eliott dit grosso merdo « vazy tfaçon t’existe pas IRL », et PAN la balle dans le ventre qui en fait fait vraiment mal !

Ah oui, au passage Pryce, PDG d’E. Corp réussissait à libéraliser l’usage de sa monnaie crypto : l’ECoin. Bref, ça commençait à sentir le sapin pour les States !

Bon, ça fait du bien ce petit rappel, nan ?

Mr Robot Saison 3, Episode 1 : L*** Society

Mr Robot Saison 3 Episode 1

Attention, ce 1er épisode risque de ne pas mettre tous les fans de la série d’accord. Et pour cause : Sam Esmail innove et je dirais même simplifie les choses après une saison 2 à vous coller la migraine. Pour moi, vous l’aurez compris c’est plutôt une bonne nouvelle !

Après avoir découvert Eliott le hacker drogué en saison 1, puis Eliott le hacker schizo en saison 2, voici Eliott le hacker plein de remords. Enfin débarrassé de Mr. Robot, ou pas, il se rend compte que ses actes vengeurs ont causé beaucoup de tort à ses proches et au pays plus globalement. Deuxième prise de conscience : depuis le début, il n’est qu’un pion pour la Dark Army. La FSociety et les actions de sa soeur Darlene paraissent d’un coup bien riquiquis. Lui qui voulait révolutionner le monde et mettre fin à l’ultra-capitalisme n’a finalement fait qu’empirer les choses.

Le voici donc bien décidé à assumer ses fautes et tenter de les rattraper. Alors quoi, on annule tout, on intègre E. Corp pour les aider et hop on en parle plus ? Heureusement pour nous, ça n’est pas aussi simple ! Après une première partie introspective brisant le quatrième mur, à base de monologues politiques et philosophiques, on sort du corps d’Eliott pour assister impuissant au grand retour de Mr. Robot. Grande nouveauté par rapport à la saison 2 : plus de doute possible sur l’identité Eliott (l’ange)/Mr. Robot (le démon) puisqu’ils sont désormais systématiquement dissociés physiquement. C’est d’ailleurs ce qui laisse penser à Eliott qu’il peut dormir tranquille.

Mr Robot & Eliott dans Mr. Robot Saison 3

Mr. Robot (avec un Christian Slater toujours aussi charismatique) est la personnification de l’esprit de vengeance d’Elliot, qu’il va essayer de combattre tout au long de l’épisode. La dualité du personnage est donc beaucoup plus marquée et aide à la compréhension globale de l’histoire. Ce qui ne gâche en rien son intérêt scénaristique.

Et puis ça tombe bien parce que finalement personne n’est vraiment très bon au jeu du « C’est qui qui parle ? ». Personne, sauf peut-être sa plus vieille amie Angela Moss, qui, rappelons-le fait désormais partie de la Dark Army. Ça promet scénaristiquement parlant ! Très énigmatique dans cet épisode, elle glisse une petite phrase anodine à Eliott qui sème le doute dans mon esprit. Je n’arrive pas à trancher sur sa santé mentale : Angela aurait-elle perdu la boule, ou la série prévoit-elle un virage que personne n’aurait pu anticiper jusqu’ici ? On en recause quand vous aurez maté l’épisode !

Mr Robot : Darlene

Côté casting, en plus d’ajouter (enfin) du poids à certains personnages comme Angela Moss, au détriment d’une Darlene un peu plus isolée, le réalisateur renouvelle son casting ! Pour mieux coller à l’actualité dont on s’éloignait en saison 2, on retrouve notamment une face de pet bien connue de tous : Donald Trump. Un très bon choix scénaristique pour refléter la société décadente introduite dans la saison précédente, non ? Petit nouveau beaucoup plus apprécié côté casting : Bobby Cannavale (Boardwalk Empire, Ant-Man, Vinyl..) qui débarque de nulle part et vient apporter un peu de légèreté et de fun à tout ça.

Bobby Cannavale dans Mr. Robot saison 3 épisode 1

Visuellement, rien de nouveau : la qualité de la photographie est bien évidemment au rendez-vous ! Mr. Robot est toujours un plaisir pour les neurones et les pupilles ! Une chose est sûre, l’histoire semble être bien mieux maîtrisée que dans la saison précédente (qui était quand même déjà très bien hein) et ça promet du très très lourd !

EDIT : en rematant l’épisode avec Le Geek (qui a cette fois tenu jusqu’au bout) je me suis aperçue que j’avais oublié de vous parler d’un truc : la bande originale pardi ! Comme d’habitude elle vient apporter un énorme plus à l’épisode ! Mention spéciale pour la conclusion musicale de l’épisode sur fond de Daft Punk ! 🙂

AMEN

9/10

2 Comments

  • Je tombe par le plus grand des hasards sur ce billet et je me rends donc compte que la saison 3 de Mr Robot a déjà commencé. Je suis à la bourre !!!!!! Sinon, super article qui donne diablement envie

    • Hello Marko, Merci pour le compliment 🙂 J’espère que ça la saison 3 te plaira alors ! Je vais aller faire un petit tour sur ton blog ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *