Vio les bons tuyaux : comment foutre en l’air sa NINTENDO SWITCH en DEUX MINUTES !

Geekmick : bug Nintendo Switch suite à la mise à jour et l'utilisation d'un dock non official

Je n’ai pas encore eu l’occasion de venir parler de notre Nintendo Switch par ici. Pour la simple et bonne raison que nous l’avons acheté en janvier et n’avons à ce jour fini aucun jeu à 100%. Bon, on aurait cela dit pu vous faire un premier review sur cette dernière acquisition je vous l’accorde. Mais bref : Vendredi dernier, il se trouve qu’après être tombée sur une vidéo de Game Spectrum sur Sonic Mania, je ne pensais vraiment plus qu’à me l’acheter sur la switch. L’un de mes gros regrets étant de ne jamais l’avoir testé c’était l’occasion parfaite.

C’est donc juste avant d’aller au boulot que je me suis fait ce petit cadeau matinal, vendredi dernier. Pas de bol, je n’aurai pas le temps d’y jouer plus de deux minutes puisque Nintendo me propose une mise à jour pour ma Switch. Tant pis, je me le garde bien au chaud pour la petite pause déjeuner et l’apéro. Ahhhhh l’apéro. Ce moment de trop qui m’a appris à mes dépends que j’ai tort de ne pas jouer, comme tout le monde, ou du moins comme mes chers collègues, au babyfoot. C’est toujours plus safe !

19h30 : l’heure du drame

Petit moment asocial assumé sur Sonic Mania. Retour total en enfance. J’arrête pas de crever mais je m’en fous. Mon collègue et non moins poto matière geek, a très envie de le tester et un petit coup de main ne serait pas de trop. On se décide donc à le brancher sur un dock non officiel, acheté spécialement pour le bureau. Comme ça, ça nous évite de ramener le nôtre à chaque fois et de raquer pour en racheter un nouveau qu’on n’utilisera que très occasionnellement.

Ah. La switch a pas kiffé. Elle m’affiche un message d’erreur et me demande de la démarrer. En train de fêter le week-end bière à la main je ne prends pas encore conscience que je fais en fait partie des milliers de trous du cul qui ont eux aussi fait la mise à jour et utilisé un dock non officiel. Matière Geek me demande « tu as fait la dernière mise à jour, c’est ça » ? Avec une tête de vétérinaire qui va vous annoncer qu’il faut piquer votre chien. Je sens que ça pue.

Après avoir bu pour oublier que j’attends impatiemment que ma Switch se décharge, je tente de la rebrancher à mon dock officiel. Rien ne se passe. Mon week-end en famille s’annonce un peu moins fun d’un coup (oui quoi, chacun sa façon de digérer entre le rôti d’agneau et le chocolaaaat !!). :'(

De qui se Switch-t-on ?

Au bout de quelques essais infructueux et lectures d’article un peu alarmistes on comprend que les symptômes sont nombreux :

  • Suppression de certaines sauvegardes (franchement j’aurais préféré)
  • Impossibilité d’allumer la Switch
  • Impossibilité de la recharger avec un dock officiel

Entre deux verres, je me dis que la veille pas mal d’articles étaient sortis sur le sujet et j’en ai même pas vu passer un seul…

Pour ma part, l’impossibilité d’allumer la Switch s’est transformée en impossibilité de la recharger. Ô joie. Sur ce, la nana du chat en ligne sur Amazon me fait batailler pendant 1h à lui expliquer que non je ne peux pas redémarrer ma Switch vu qu’elle n’a plus de batterie et qu’elle ne recharge pas ! Bah non je peux pas la réinitialiser non plus. Oui mon dock était bien branché… Tout ça pour conclure par « vous devez contacter le SAV de Nintendo« . Meh.

Le bon côté des choses

Là-dessus par contre, je dois avouer que Nintendo a pensé à tout. Si le souci vous arrive, DON’T PANIC : il vous suffit de passer par le service après-vente en ligne et d’expliquer le problème. Ensuite, Nintendo vous envoie par mail un bon de retour à imprimer et à retourner avec votre Switch dans un point relais proche de chez vous. Vous n’avez rien à payer et votre point relais possède même un emballage pochette Zengo « dédié et sécurisé » spécialement prévu pour ça. Oui-oui, mon petit fleuriste du coin se charge de renvoyer ma Switch !

Et vous savez pas la meilleure : le fleuriste a eu quelqu’un d’autre qui est aussi passé samedi dernier pour déposer sa Switch. Tout ça dans mon ptit quartier de Rouen. J’imagine même pas comment les pauvres gars du SAV doivent en baver en ce moment même… Je les plains ! Et je plains aussi l’équipe technique qui doit bien se faire taper sur les doigts !

J’ai d’abord pensé que ce bug était un peu une sorte d’avertissement volontaire de Nintendo. Puis finalement, je me suis dit qu’il faudrait quand même être sacrément masochiste pour se prévoir autant de retours client derrière.

J’ai pas pour autant gagné des fleurs mais on a pu repartir l’esprit un peu plus tranquille.

Ce qu’il faut retenir de cette histoire :

  • Les orifices de ma Switch ne connaîtront que des périphériques Switch
  • Si on se fout de ma gueule parce que je suis très loin dans Mario & Zelda, je pourrai prétexter que j’ai en fait perdu mes sauvegardes
  • Etre radin, c’est pas toujours bien
  • Etre asociale, parfois c’est bien
  • L’alcool ne résout pas tout
  • Si vous cherchez un boulot en Service Après-Vente je pense que ça recrute chez Nintendo
  • J’ai créé une nouvelle Google Alert « Switch » pour être sur de ne rien manquer sur ce genre de bug : on ne m’y reprendra plus !!!

J’vous laisse, j’vais jouer à Sonic The Hedgehog sur Sega Megadrive.

MAJ du 29/04/18 : Hey mais au fait ! J’ai finalement récupéré ma Switch en deux semaines (j’ai été retardée par un souci de facture). Comme celle-ci était encore sous garantie on me l’a renvoyée réparée gratuitement. Par contre j’ai perdu un an de garantie ainsi que toutes mes saves. Mais bon on va pas se plaindre ! 😉 SAV très rapide et très pro, rien à redire !

Written By
More from Violaine

On a joué les agents spéciaux à Koezio Lille

Il y a déjà quelques semaines, nous avons profité d’un petit week-end...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *