Test PS4 – The Walking Dead saison 3 "A new Frontier" : épisode 1 & 2

Il y a déjà plus de deux ans, on quittait nos survivants préférés dans The Walking Dead saison 2. Sans doute un des jeux Telltale Games que j’affectionne le plus backseat gamer. Des personnages profonds et attachants, un scénario riche en rebondissements, des choix difficiles et des QTE bien rythmés (c’est important de le rappeler, vu les Quick Slow Time Event auxquels on a eu droit dans Batman Telltale !)… Tout y est réuni pour que l’on prenne (presque) autant de plaisir à jouer qu’à être spectateur. C’était avec une certaine tristesse que je quittais ma chère Clémentine et les quelques amis qui lui restait. Même le petit hors-série Michonne n’avait pas réussi à faire diversion pendant ces longues années d’attente ! Me voici donc plus que ravie de retrouver mes rescapés préférés – ou ce qu’il en reste – avec cette saison 3 intitulée « A new frontier ». Est-elle à la hauteur de toute cette attente ? HeinHeinnn ! C’est ce que je vais tenter de vous dire avec mon test de l’épisode 1 & 2, sortis tous deux le 20 décembre 2016 !

Si vous aussi, vous espériez secrètement être dans la peau de Clémentine dès les premières minutes de cette troisième saison : ravalez tout de suite vos espoirs. Alors que les deux premières saisons nous avaient habitués à une certaine continuité dans l’intrigue et les personnages, A new frontier marque un véritable tournant dans la série. Attention, le chemin parcouru jusqu’ici n’est cependant pas tombé aux oubliettes et vous pouvez même simuler une sauvegarde en répondant à un questionnaire sur vos choix passés lors des deux premières saisons.

Vous m’en voyez Javi(e) !

Javi, héros principal de The Walking Dead A new frontier

Nous voici donc plongés dans la peau d’un personnage inconnu au bataillon nommé Javier, Javi pour les intimes, aux prémisses de la catastrophe mondiale que l’on connaît tous. Soit à peu près au même moment que la saison 1. Javi rejoint en urgence sa famille – avec qui la relation est pour le moins tendue – suite au décès tout frais de son père. Le « fils indigne » s’attire les foudres de son frère castagneur. Pour cause : il n’a pas pu être au chevet de son père à temps à cause de bouchons inexpliqués sur la route.. On a bien notre petite idée là-dessus… Ainsi que sur la soudaine résurrection de papy qui semble faire de la résistance.

Nul besoin d’en dire plus pour Telltale. L’ellipse narrative qui suit nous laisse aisément imaginer les événements de ces quelques années de survie (3 ans si je ne dis pas de bêtises), qui ressemblent sans doute à celles que nous avons vécus dans les précédentes saisons. Très vite dispersée à cause des événements, la famille se compose désormais de Javi, sa belle-soeur Kate (l’amie du frère castagneur), sa nièce Mariana et son neveu Gabe, qui n’ont aucun lien de parenté avec Kate. Aucune info n’est donnée sur ce qui est arrivée au reste de la famille et en particulier au frère de Javi.

Soudée mais avec ses états d’âme (pas évident de gérer un préado, surtout quand c’est pas le sien) et ses petits vices (le p’tit « sandwich » – HIMYM Style – pour relâcher la pression entre deux zombies), notre nouvelle famille reconstituée n’a aucune difficulté à nous toucher.

Kate dans The Walking Dead a new frontier
Kate qui mange un sandwich. Hannnn

En seulement deux épisodes on est déjà attachés aux personnages et on a la sensation de les connaître depuis longtemps. Et c’est là toute la force des Walking Dead sauce Telltale Games. Les petits malins parviennent aussi bien à rendre notre héros principal Javi attachant, que notre pré-ado Gabe méprisable haïssable et désespérant. Presque autant que ce boulet suprême de Chris dans Fear The Walking Dead, pour ceux qui ont suivi la série. On les laisserait bien se faire bouffer par les zombies l’un comme l’autre ! D’autant plus qu’ils foutent toujours la mouise ces petits merdeux. Bref, bon point pour Telltale Games qui, certes, prend un risque en proposant un tout nouveau casting, mais réussit plutôt bien à susciter tout notre intérêt malgré l’absence de Clémentine.

Gabe & Clementine dans The Walking Dead Telltale : A new Frontier
Ce trouduc’ de Gabe ! Ça fait du bien quand il dort !

Absence qui, fort heureusement, ne sera que temporaire ! Car le personnage emblématique des deux premières saisons est de retour et elle est plus forte que jamais. Ou en tout cas, c’est ce qu’elle veut laisser paraître. Mention spéciale pour le traitement psychologique de la jeune fille qui, rappelons-le, a dû apprendre à survivre seule et à se méfier de tous dans la saison précédente. Après l’avoir vu et fait grandir en tant que papa Lee, on lui confierait le bon dieu sans confession. Pourtant, avec son air sans pitié et ses réactions parfois étranges, Telltale Games réussirait presque à faire planer le doute sur sa stabilité mentale. Notre Clémentine n’aurait-elle pas grandi un peu trop vite ?

Clém dans The Walking Dead A new order épisode 1&2

C’est d’ailleurs encore une thématique centrale dans ces deux épisodes qui vont vous permettre de reproduire ou non les mêmes méthodes « d’éducation » avec Gabe. Vous aurez en effet plusieurs fois le choix entre le protéger ou le traiter comme un adulte à part entière pour qu’il apprenne à survivre seul. Qui sait, peut-être même que lui aussi devra apprendre à survivre seul au court de la saison ? J’espère pas trop, parce que perso, pour le moment j’ai plutôt envie de lui foutre des claques !

Je vous laisserai la surprise de découvrir le reste des personnages de ces deux premiers épisodes. Mais bien hâte de voir ce que va donner ce joli melting-pot de fortes personnalités. Surtout avec le cliffhanger bien percutant qui conclue la fin du deuxième épisode. Frustratiooooonnnn !

A new frontier : Du Telltale comme on l’aime

Clémentine dans The Walking Dead A new order
Des graphismes de toute beautééééé

Ouf ! On avait un peu pris peur avec un Batman The Telltale Series (le tout dernier Telltale en date) décevant sur bien des points, notamment au niveau technique. Telltale Games nous prouvent avec cette troisième saison qu’ils sont encore capables de nous surprendre.

Horde de zombies dans TWD A new order
Matraquage de zombies imminent !

En termes de gameplay, vous pouvez désormais choisir votre niveau de difficulté ! Nan j’déconne ! Blague à part, pas de grandes nouveautés à l’horizon… Mais cette même recette qui marche et qu’on peinait malheureusement à retrouver dans Batman. On alterne donc sans ennui entre QTE avec matraquages de zombies bien kiffants, petits puzzles, scènes de tirs simples mais efficaces et gros choix moraux à temps limité, qui font toute la force des Telltale. Je me suis surprise de nombreuses fois à mettre le jeu en pause pour réfléchir avant de prendre une décision. Bref, on n’a toujours pas peur de crever mangé par un zombie mais la peur de prendre les mauvaises décisions, elle, est toujours bien présente ! Une vraie torture psychologique : on retrouve bien l’esprit Telltale qui se prête décidément vraiment bien à la licence The Walking Dead !

Esprit qui se retrouve également dans les bugs techniques ! Bah oui, que serait un Telltale sans son petit freeze en plein milieu d’un combat ou d’un moment fatidique, ou sans ses échecs de traduction ? Visuellement par contre, on note une certaine amélioration avec un cel-shading* beaucoup plus net et détaillé qui colle toujours mieux à l’univers. Je dirais même que certains plans sont vraiment très beaux !

Graphismes dans The Walking Dead A new Order
Avouez que le rendu est plutôt réussi ? 🙂

En bref, Telltale reprend la formule qui marchait si bien dans les deux précédentes saisons tout en réussissant à nous surprendre encore avec un nouveau casting et une toute nouvelle intrigue que l’on a hâte de déceler… Mais pas trop vite quand même, car si les prochains épisodes sont aussi courts – comptez environ une heure pour chaque épisode   ça risque de se dévorer beaucoup trop vite…

A suivre….

 

*pour ma pote chulie qui adore lire mes articles mais ne geek pas : le cel-shading c’est une technique de rendu 3D qui donne ce choli aspect cartoon aux graphismes 🙂 <3 

Tags from the story
,
Written By
More from Violaine

On a été Piégés à Escape Yourself La Rochelle – Live Escape Game #6

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé un test...
Read More

1 Comment

  • Je suis une énorme fan du point and click The Walking Dead ! D’ailleurs, je crois que c’est même ce titre qui a réussi à me réconcilier avec les jeux vidéo de ce genre. :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *