On a testé la démo de P.T. aka Silent Hills

Le geek et moi venons tout juste d’acquérir la PS4. Intrigués, on a décidé de tester la démo de P.T.. Pour la petite anecdote, on l’a trouvé sur le PSN et on a commencé à jouer en ignorant totalement qu’il s’agissait d’une démo pour annoncer le prochain Silent Hill (oui, bien notre grotte!)…
Sous le titre énigmatique P.T. était indiqué « 7780s studio » et on a foncé tête baissée sans chercher plus loin.
En réalité, derrière ce nom se cache un studio fictif inventé par les créateurs, Hideo Kojima et Guillermo del Toro. Et ce nom est loin d’être choisi au hasard: 7780 désigne le code postale de la région de « Shizuoka » au Japon, qui peut être traduit par… « colline silencieuse », rajoutez le « s » et vous obtenez le nom du prochain opus, Silent Hills. Pas mal, hein?

Dès les premières minutes du jeu, on commence pourtant à trouver ça bizarre et on vérifie l’info! On reconnaît très vite son grain (de folie mais pas que!). Et puis qui d’autre que Hideo Kojima aurait été capable de nous effrayer autant en seulement quelques minutes? D’autant plus qu’ici on joue sur mezzanine, dans le noir, sur très grand écran grâce au vidéoprojecteur. Je me suis cachée sous la couette plus d’une fois, et j’ai laissé le geek jouer en restant spectatrice de peur de faire une crise cardiaque.

Tourner en boucle

P.T. Silent Hills

Le jeu commence dans une pièce vide avec des cafards au sol et une porte éclairée par un néon. La porte s’ouvre et on peut ensuite évoluer dans un appartement peu hospitalier. Le radio-réveil indique 23h59 et on ne peut pas faire beaucoup plus qu’observer le décor peu rassurant composé de tableaux, de portraits, de bouteilles vides, pilules… Le tout avec une ambiance sonore pour le moins déconcertante.
Les commandes sont assez simples et se résument à peu de choses près à avancer, bouger la caméra, et si besoin zoomer à l’aide de R3. On est avant tout spectateur et on subit en se demandant bien à quel moment le screamer va arriver.
Observer certains éléments déclenche l’ouverture d’une porte qui nous mène dans un couloir, qui lui-même nous mène dans le long couloir et l’entrée principale que l’on vient de traverser… Evidemment l’heure est toujours bloquée à 23h59.

Ce trailer fonctionne en boucles, et on se rend rapidement compte qu’on ne risque pas de pouvoir emprunter la porte de sortie. On est bel et bien condamné à passer le jeu au sein de ce mystérieux étage. Seulement, à chaque fois qu’on passe la porte, de nouveaux éléments apparaissent, d’autres changent, une porte s’entrouvre avec parfois une mauvaise surprise derrière. Et on comprend très vite que le trailer, qui montraient les réactions de personnes testant P.T. pour la première fois, n’est finalement pas si exagéré:

Ultra-simple mais efficace! On est partagé entre la peur et l’envie de savoir ce que chaque nouvelle boucle nous réservera. Même si cette démo n’a à priori rien à voir avec Silent Hills, on imagine que Hideo Kojima pourrait être capable de tenir sa promesse: faire de Silent Hills le jeu vidéo le plus effrayant jamais créé!

P.T. Silent Hills

A sa sortie, les joueurs ignoraient bien évidemment de quoi il s’agissait. Le jeu cache différents indices et ils se sont creusés la tête et entraidés pour interpréter les différentes informations et énigmes trouvées ça et là et avoir la chance d’accéder à la surprise finale. Pour être honnêtes, nous avons dû chercher un peu d’aide pour avoir accès à celle-ci. Un très beau coup marketing pour le prochain opus de Silent Hill!

A tester et à re-tester dans le noir avec des amis, peureux ou non (une bonne technique pour les virer de chez soi)!

Written By
More from Violaine

On a été Piégés à Escape Yourself La Rochelle – Live Escape Game #6

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé un test...
Read More

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *