Test Switch – Luigi’s Mansion 3 : j’aspire à quoi maintenant ?

Test de Luigi's Mansion 3 sur Switch

Quand Le Geek a lancé « Luigi’s Mansion 3 » tout excité, je l’ai volontiers laissé squatter la Switch pendant des semaines. Je dois être honnête avec toi. Je n’ai jamais été une grosse fan de Nintendo. Un peu malgré moi hein. Enfant, mis à part une Game boy, je n’ai jamais eu de console Nintendo et je n’y jouais que chez des amis. Contrairement à bon nombre de gamers je ne peux donc pas me vanter d’avoir poncé tous les Zelda et Super Mario. Et je le vis très bien hein. Mais ça me vaut du coup des réactions parfois un peu méprisantes. Pour certains, ça semble limite remettre en question ma légitimité à écrire sur les jeux vidéo. De mon côté, j’ai pourtant toujours été tolérante vis-à-vis des goûts de chiottes et références de chacun. J’n’ai jamais craché au visage des amateurs de point and click qui n’ont jamais joué à The Longest Journey. Excepté une fois au chalet.

Oh la belle Ambre Brusquade

Luigi et Toad dans Luigi's Mansion 3

Rappelons l’histoire pour ceux qui ne connaîtraient pas Luigi’s Mansion. Luigi, Mario et leurs amis ont tous été invités à séjourner dans un superbe hôtel 5 étoiles. Repos amplement mérité après toutes leurs dernières aventures sur Switch ! Un peu trop bien accueillis par l’ectoplasmique Ambre Brusquade, Luigi, Mario, Peach et les Toads s’apprêtent à passer une nuit reposante, chacun dans leur propre chambre de luxe. Bien sûr, c’est trop beau pour être vrai. Dans la nuit, Luigi est réveillé par le cri de Peach qui vient de se faire capturer. De mèche avec le roi Boo, Ambre Brusquade a capturé tous ses petits copains pour les enfermer dans des cadres. En même temps, faudrait être crétin pour faire confiance à quelqu’un avec un nom pareil. Quiconque a goûté au cocktail caennais à base de bière sait qu’en général, ça finit mal. Mais bon, faut pas en demander trop à quelqu’un qui est capable de rayer sa caisse en roulant sur une peau de banane.

Luigi et un boss dans Luigi's Mansion 3
« Mamamamarioo ?! » Les appels désespérés de Luigi la flippette rendent le jeu encore plus hilarant

Dernier survivant, notre peureux Luigi ne va donc avoir d’autres choix que de partir à la recherche de ses petits copains. Comme dans tout bon film d’horreur qui se respecte, on aurait certainement pas parié sur lui. Mais il a déjà fait ses preuves lors des précédents opus. Et heureusement, il va très vite recevoir l’aide de docteur K.Tastroff qui, à l’aide de son labo, va pouvoir lui confectionner tout un tas de gadgets fort utiles. A commencer par son fameux Ectoblast et Gluigi, son double version vert, gluant, et gélatineux que l’on retrouvait également dans les précédents Luigi’s Mansion. Gluigi craint l’eau, mais il reste très pratique : il peut se faufiler à travers les grillages. Bon, voilà ça suffit. Rien de bien compliqué niveau scénar hein, mais c’est pas ce qu’on lui demande.

Passion Dyson

Luigi et Gluigi dans luigi's Mansion 3
Gluigi vous sera par moment indispensable pour venir à bout d’un boss.

IRL je passe plus l’aspirateur, mon robot aspi Bigby le fait pour moi. Par contre, avec Luigi’s Mansion 3 j’y ai repris goût. Je préfère vous prévenir : tout comme le confinement, Luigi’s Mansion 3 laisse pas mal de séquelles mentales. Parmi les plus handicapantes : la p***** de musique que tu te surprends à siffloter plusieurs fois dans la journée, l’envie irrépressible d’éclater une pastèque au sol (heureusement, c’est pas la saison), ou encore le besoin viral de sortir l’aspirateur à chaque fois que tu vois une toile d’araignée chez quelqu’un… La période d’incubation est très très longue. Et le fait de tomber sur une pub pour le jeu à la TV n’arrange rien. Et oui, en ce moment même, je suis en train de siffloter le thème principal.

L'Ectoblast dans Luigi's Mansion 3
« Oh OUI DES PASTEQUES ! »

J’ai mis 25h à finir Luigi’s Mansion 3, et pourtant j’ai même pas trouvé la moitié de ses collectibles. Non, si j’ai mis autant de temps c’est simplement parce que pour une raison que même la raison ignore, j’avais BESOIN d’aspirer l’intégralité des pièces dans lesquelles je pénétrais. Et de tout détruire. Bordel, c’est tellement jouissif… Sans parler de l’élimination des fantômes que l’on secoue violemment comme des sacs à patates pour n’en faire qu’une seule bouchée. Parfois, on aurait presque pitié d’eux. Les Ghostbusters peuvent bien aller se recoucher.

Mais l’Ectoblast possède plein d’autres fonctionnalités ! Il n’est d’ailleurs pas simple à prendre en main et je me suis pas mal emmêlée les pinceaux : un Spectroflash pour éblouir les ennemis, une ventouse de chiottes avec visée automatique parfois un peu frustrante (j’ai bien ragé en mettant trop de temps à dégainer sur certains boss, notamment le dernier), ou encore un Révéloscope pour révéler des objets invisibles, suivre des fantômes à la trace, et libérer les copains de leurs tableaux. Une fois pris en main, c’est que du fun ! On regrettera cependant que certaines nouvelles compétences soient trop peu exploitées : je pense à la prise spectrale permettant de décupler la puissance de l’Ectoblast qui ne sert qu’une seule fois dans l’histoire…

Bordel, que c’est bon de secouer du boss dans tous les sens. On se sent tellement puissant !

A deux c’est mieux. Ou pas.

J’ai beaucoup entendu le contraire, et je suis curieuse d’avoir ton retour d’expérience si tu as joué à Luigi’s Mansion 3 en coop’. Mais pour ma part, Luigi’s Mansion 3 n’est pas un jeu qu’on achète si on cherche un jeu de coop. C’est un petit bonus, la cerise sur le gâteau, mais certainement pas un argument. Certes, j’ai joué à Luigi’s Mansion 3 toute seule du début à la fin. Mais pour avoir pas mal utilisé Gluigi, je n’aurais pas apprécié de vivre l’intégralité de l’aventure à travers lui. J’aurais eu l’impression de faire de la figuration !

Déjà, Gluigi c’est un truc gluant et sans vie. Ok c’est pas vraiment un argument. Ensuite, Gluigi ne peut pas ouvrir de porte et ne peut pas trop s’éloigner de Luigi. Il permet surtout de décupler les forces de Luigi et de venir plus facile à bout d’un boss un peu trop costaud. Je comprends que certains aient apprécié d’y jouer en duo. Mais me la fais pas : soit tu as switché régulièrement les manettes, soit ton ami(e)/keum/chat n’avait pas spécialement prévu d’y jouer à la base. Luigi’s Mansion 3 en coop, c’est bien quand quand le deuxième joueur n’est pas un habitué des jeux vidéo et/ou ne veut pas trop s’investir dans l’aventure… Si tu veux de la vraie coopération tourne toi vers des jeux comme Unravel 2 (<3). On a testé les autres modes, à deux seulement, on a pas été convaincus. Après la Tour Hantée en mode multi peut être fun, à voir. Curieuse d’avoir ton avis si tu l’as testé !

La Nuit au Manoir

Screenshot de Luigi's Mansion 3

Histoire de relever un peu le niveau des moments purement régressifs où vous détruisez tout sur votre passage, Luigi’s Mansion se dote d’énigmes pas trop mal fichues. Quant à la variété des boss, c’est du pur génie. Nintendo fait preuve d’une grande créativité avec des boss tous plus funs les uns que les autres.

Mention spéciale pour le boss de la discothèque et celui du studio de tournage :

Une inventivité grâce à laquelle on lui pardonne un peu trop de simplicité et une difficulté qui n’augmente pas forcément au fil des étages. Certains étages s’éternisent alors que d’autres sont vite torchés. Et certains boss du début m’ont donné bien plus de fil à retordre (la suite pharaonique put***) que ceux de la fin. C’est cependant assez subjectif puisqu’avec le Geek nous n’avons pas du tout galéré sur les mêmes boss (pour sa part, il a détesté celui de la chaufferie qui m’a plutôt paru easy). Toujours est-il que si tu crains le game over, tu pourras acheter des nonos dorés à la boutique Virtuelle du professeur K.Tastroff, pour que ton petit chien fantôme vienne te ressusciter. Je dois avouer que j’en ai bien utilisé 3 ou 4 pour le boss final. C’est un peu cheaté, certes.

Boss de la chaufferie Luigi's Mansion 3
Le niveau de la chaufferie et son boss en a énervé plus d’un

Graphiquement, Luigi’s Mansion 3 est l’un des plus beaux jeux auxquels j’ai eu l’occasion de jouer sur la console. Et j’y ai uniquement joué en mode portable. Les décors sont ultra variés (15 étages aux univers très différents). Tantôt colorés et chatoyants, tantôt plus sombres pour laisser la place aux nombreux fantômes que vous devrez kidnapper. Mais même si je n’ai pas joué aux précédents opus, j’ai regardé quelques vidéos et l’univers me semblait un peu plus dark. Tu me diras si je me trompe.

Les Easter Eggs dans Luigi's Mansion 3
Saurez-vous retrouver tous les Easter Eggs du jeu ?

Luigi’s Mansion 3 est un jeu linéaire où chaque étage permet de débloquer l’étage suivant, à quelques exceptions près. Une linéarité qui peut lasser sur la fin… Heureusement, Luigi’s Mansion 3 évite la monotonie grâce à son humour omniprésent, ses fantômes originaux et ses nombreux Easter Eggs. Je ne voudrais pas en dire trop, mais 3 m’ont particulièrement marqué. Mention spéciale pour la référence à The Ring, l’un des films d’horreur qui m’a le plus marqué dans ma jeunesse – et je parle de la version jap’ hein, pas de l’adaptation américaine à ch*** (on a dit « tolérance », Violaine) – mais aussi à It dans la chaufferie (ça c’est pour le trauma du Geek héhé), et la Nuit au Musée. Nintendo fait même preuve d’auto-dérision lorsque le professeur K. Tastroff parle du virtual boy. Bref : en ces temps un peu dur, c’est un vrai jeu vidéo « feel good » si j’ose utiliser ce terme.

Note globale

17/20

 

Written By
More from Violaine

Test Switch – Luigi’s Mansion 3 : j’aspire à quoi maintenant ?

Quand Le Geek a lancé « Luigi’s Mansion 3 » tout excité, je l’ai...
Read More

2 Comments

  • Excellent article avec une critique toujours bien réfléchi hyper bien construite autour du jeu et de son gameplay et le brin d’humour qui va ienb 😊 Passion Dyson c koi ces H2-1 qui déchirent ! Bravo, vous me tuer dans le bon sens du terme 😉

    • Merci beaucoup Ludovic, ça fait carrément plaisir de lire ce genre de commentaire ! C’est super encourageant ! 🙂 Violaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *