Google Cardboard V2 : la VR (loin d’être) en carton

Test du google cardboard et applis à conseiller

Ohohoh ! Dans 2 dodos c’est Noël ! Et cette année il y a une idée cadeau peuchèreuh dont je suis pas peu fière : le Google Cardboard V2. Bon d’accord je me suis d’abord fait le cadeau à moi-même : bah ouais fallait bien tester la marchandise ! Ensuite j’en ai emballé deux autres pour Noël et je sais d’avance que ça va faire son petit effet ! Pour ceux qui fêtent Noël plus tard ou qui ont un compte Amazon Premium (« Amazon Premium saved my life ! » cette année) GOGOGO !!! Non petit rabat-joie, CET ARTICLE – comme tous les autres d’ailleurs – N’EST PAS SPONSORISE, T’ENTENDS !

Mais d’abord avant de chercher à vous convaincre, le Google Cardboard c’est quoi ? C’est une petite merveille en carton qui vous permet, à l’aide de lentilles évidemment, de visualiser des images en réalité virtuelle à l’aide d’applications, vidéos & jeux spécialement prévus pour. Vous interagissez tantôt avec l’orientation de la tête, tantôt avec le pouce (un petit emplacement est prévu pour). Le tout pour 5 à 25€ environ. De quoi ravir les geeks [oui. Les amateurs de BIIIIPpornoBIIIIP aussi] à tout petit prix !

Moi j’ai opté pour le Pop Cardboard 2.5… parce qu’il est POP et muni d’un bandeau élastique, le tout pour 19€ ! Et que, comme beaucoup de google cardboard, il s’adapte à à peu près tous les formats de smartphones. Notez quand même que pour les plus petits, c’est un peu moins pratique pour les caler. Moi avec mon Oneplusone, forcément c’est parfait !

Pensez aussi à vérifier que votre OS est compatible avec les applis !

Schéma du Pop Cardboard VR V2

Bref, après un montage de… 5 secondes pas plus, j’ai pu me lancer dans l’installation de diverses applications dont quelques petits jeux d’horreur (ou plutôt des démos) plutôt sympas !

L'installation du Pop Cardboard 2.5 en gif

Test 1 : VR Roller Coaster

VR Roller Coaster sur le Google Cardboard
Bon soyons honnêtes ça ne vaut pas une vraie montagne russe et vous n’allez pas crier mais pour un 1er test avant de se lancer dans des jeux flippants c’était plutôt pas mal ! VR Roller Coaster vous plonge tout seul dans votre wagon en plein milieu des montagnes russes avec loopings et virages serrés à gogo. Le tout avec une vue très nette et aucun problème de flou. Plutôt engageant pour la suite ! Je me lance donc dans le téléchargement de petits horror games.

Avant toute chose : pensez bien à mettre un casque audio pour une immersion totale !

Test 2 : Sisters, a mobile VR Ghost Story

Sisters : A mobile VR Ghost Story

BOUH ! Sisters est la première expérience VR d’horreur que j’ai testée avec mon Google Cardboard. Pour une immersion totale, je vous conseille de vous poser sur votre canapé en face de la TV (éteinte hein).

Car vous vous retrouvez seul posey sur votre canapé devant la TV avec deux poupées (légèrement) flippantes juste derrière vous. Je n’en dirais pas plus, mais Sisters a beau être une expérience contemplative, ne nécessitant aucune action de votre part – si ce n’est d’observer partout autour de vous – c’est quand même assez flippant. Le hic, c’est que, pour moi en tout cas (je ne sais pas si ça vient de mon casque ou de l’appli..) c’était un peu flou et je voyais double (et non, je n’étais pas saoule). Dommage, mais pas mal pour un échauffement avant d’attaquer les VRAIS jeux qui font peur.

Test 3 : House Of Terror VR

House of Terror VR

House Of Terror est sans doute un des jeux qui m’a fait le plus peur sur le VR. J’étais (juste un peu) hystérique ! On a pu tester la démo gratuite qui dure environ 10 minutes et vaut franchement le détour. D’autant plus qu’il est de très bonne qualité et que l’image est très nette pour le coup. On pense même acheter le jeu complet qui, en plus de foutre carrément les jetons, propose encore plus d’énigmes bien foutues.

Plus que jamais muni de votre casque audio, vous vous retrouvez en totale immersion dans une maison hantée avec quelques pièges et, bien évidemment, des screamers. La toute première nouveauté par rapport aux autres, c’est qu’ici vous vous déplacez et interagissez avec ce qui vous entoure à l’aide de votre pouce. Ce qui rend le jeu d’autant plus flippant. Le geek a crié 2-3 fois, gentiment, moi j’avoue qu’au moindre screamer mon premier réflexe était d’éloigner le masque de mes yeux (plutôt que de les fermer… allez comprendre) en sautant dans tous les sens.

Oui, j’adore flipper devant les films d’horreur mais là avec la réalité virtuelle en plus j’ai l’impression de retourner à l’époque de mes premières soirées films d’horreur. Il va falloir un certains temps à mon petit coeur pour s’adapter !

Test 4 : Insidious VR

Insidious Chapter 3 VR

Vous avez aimé le film Insidious ? En fait on s’en fout, que vous ayez aimé ou pas aimé, vous aimerez forcément ce petit teaser interactif certes contemplatif mais non moins efficace.

En effet, s’il n’y a aucune interaction possible, vous apprécierez l’immersion en plein coeur de l’univers du chapitre 3 avec un décor se dégradant sous vos yeux. Regardez bien partout ! Mouahahahahaha….

Test 5 : Lost in the Kismet, le VR Escape Game

Lost in the Kismet VR Escape Game
Si vous me lisez souvent, vous avez dû comprendre que j’étais une adepte des Live Escape Games. Alors forcément, quand j’ai vu une appli VR nommée « Lost in the Kismet – VR Escape » je n’ai pas hésité une seule seconde.

Dans Lost in the Kismet, vous vous retrouvez donc dans un petit espace confiné dont vous allez devoir sortir… en moins d’une heure. Non, en vrai ça dure quelques minutes et vous n’êtes pas limité dans le temps. Mais les énigmes sont plutôt sympas même si j’avoue qu’à force de tourner la tête dans tous les sens j’ai un peu eu mal au crâne. Pourtant, le jeu est très bien configuré !

Bref, quelque soit les émotions que vous recherchez (je ne veux rien savoir !!!) foncez, le Google Cardboard est loin d’être un simple gadget en carton et vaut LARGEMENT quelques euros (je compte le casque + les applis payantes que vous auriez éventuellement envie d’acheter). Un petit plaisir solitaire (sans aucune arrière pensée hein), pendant que votre coloc’ ou votre mec/meuf se fout bien de votre gueule (peut-être que je posterai une vidéo de moi en train d’hurler dans « House of Terror ») franchement ça n’a pas de prix !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *