Dark : Pluie et voyage temporel au programme sur Netflix

Dark

Récemment, je me suis lancée dans le visionnage de Dark, la nouvelle série Netflix sortie le 1er Décembre dernier. Je n’avais rien à me mettre sous la dent, j’en étais à mon troisième rewatch de Rick & Morty (clairement j’étais mal). Même si Rick est mon spirit animal, j’avais envie de le tuer à chaque « I’m pickle Riiiiiick!« . Un peu au hasard, je suis tombée sur Dark en lançant Netflix. Je ne savais rien sur cette série. J’ai googlé 3 secondes et ai vu « Thriller » « Production Allemande » et « OMAGAD c’est révolutionnaire ». J’ai jeté mon téléphone par la fenêtre (joke) et j’ai arrêté de m’informer sur la chose. C’est ma petite habitude depuis quelques années, je tente le plus possible de ne pas me renseigner / de ne pas me faire spoiler avant de commencer quelque chose. J’aime découvrir Like a virgin quoi.

J’ai découvert le pitch donc au fur et a mesure des épisodes. Et autant vous dire tout de suite : OMAGAD c’est génial. Voici ce que j’ai à dire de cette p*tain de bonne série.

Winden, élue ville la plus pourrie pour élever des enfants

L’action se passe dans une petite ville allemande nommée Winden donc, où des familles tentent de comprendre le mystère derrière la disparition de leurs chères petites têtes blondes. En effet, certains enfants / adolescents disparaissent mystérieusement et malgré les enquêtes policières, aucune piste ne permet de savoir ce qu’il s’est passé et où sont-ils. Plus bizarre encore, puisque ces disparitions semblent mystérieusement se reproduire tous les 33 ans. Alors on crie au tueur en série, tortionnaire avide de jeunesse et on accuse même l’implantation de la centrale nucléaire d’être responsable de ces disparitions inexpliquées, mais au fond rien n’avance dans les enquêtes et la théorie du complot guette les esprits des habitants. J’avais pas vu de série allemande depuis Le Destin De Lisa (jugez pas mes refs okay?) alors disons que je sentais moyen la VOSTFR. J’ai basculé en VF et ai été agréablement surprise car celle-ci qui est de très bonne qualité !
C’est le destin de Lisaaaa qu’il tient entre ses doigts – On dit Merci June pour la chanson en tête.

Dark, nouvelle série Netflix

Retour vers le futur du passé

Malgré ce que Netflix tentait de nous faire croire avec le peu de tweets sur le sujet que j’ai vu, ce n’est pas une série qui fait peur. L’angoisse n’est pas hyper présente. Mais on peu aisément classer Dark dans la catégorie thriller haletant dont on se souviendra. Vous vous doutez bien que la science fiction interviendra dans l’histoire puis qu’un mystérieux phénomène se reproduit tous les 33 ans – comme évoqué plus tôt. Pour faire court et sans spoiler, il sera question de faille temporelle, trou noir et toutes ces autres curiosités dont nous, fans de SF, sommes particulièrement friands. Parce qu’en vrai, on rêve tous d’être la génération qui verra le voyage dans le temps autrement qu’à bord d’une Delorean. On rêve tous de voyage sur Mars et de conquête spatiale pour niquer de l’alien (Dîtes moi que je ne suis pas la seule?)

On va ainsi sautiller tranquillement entre trois périodes : 2019, 1986 et 1953. A savoir que l’action ne se déroule qu’à Winden mais on distingue hyper facilement quand on se trouve (pas de smartphones en 1953 et 1986 wesh). Certaines indications de dates nous permettent de ne pas être perdus entre les époques et c’est plutôt confortable.

 Symétrie du générique de Dark, série netflix
Imbroglio de familles

Ce que je peux vous recommander afin de ne pas vous perdre (je me suis perdue clairement) c’est de noter tous les prénoms et les liens de parenté. Un peu à la Game of Thrones, on nous présente énormément de personnages (alors Jon Snow c’est le neveu de Daenerys ou son frère?). Pour résumer grossièrement, on gravite avec 4 familles, les Doppler, les Nielsen, les Tiedemann et les Kahnwald. Tous ont en moyenne 1 à 3 enfants alors ça en fait du monde ! Mais ce qui rajoute encore plus de complexité c’est qu’on nous montre ces mêmes personnages dans différentes époques (donc avec des acteurs différents). Même si la série nous rappelle parfois qui est qui à l’aide de portraits croisés, on peut vite être troublé. Mais cela n’enlève en rien la superbe à cette création. Les personnages sont très bien exploités et on se perd parfois d’avoir apprécié un personnage qui se révèle être un salaud en fin de compte (et inversement). Personnellement, j’ai eu un coup de cœur pour le personnage de Jonas qui est très central. J’ai adoré le voir évoluer (dans les deux sens du terme) psychologiquement et prendre de plus en plus d’importance dans la dynamique de l’intrigue.

Charlotte "Sherlock" DopplerDavid Fincher c’est toi?

L’atmosphère pesante et le caractère glacial de l’intrigue m’ont tout de suite fait penser à David Fincher. C’est un peu comme si Zodiac avait eu un bébé avec le temps morose de Seven. Si vous vous attendiez à une charmante petite ville allemande colorée, vous allez être déçus. Winden est une petite bourgade pluvieuse et boisée où la foule ne se concentre pas (la Normandie allemande quoi). Certaines scènes, notamment vers le début, sont de véritables chefs d’œuvre de symétrie qui rendent la grisaille ambiante magnifique. Un vrai travail des couleurs a été fait et on ne peut qu’apprécier le travail du style du réalisateur. On est vraiment en plein dans l’ambiance froide et morose d’un bon thriller des familles. Je ne suis pas objective là dessus, mettez moi de la pluie et un potentiel tueur en série et je dis oui!

La question n'est pas où mais quand?

Et au final, c’est parfait?

Et bien désolée de vous décevoir mais ce n’est pas si réussi que ça. J’entends par là que j’ai été fan des 9 premiers épisodes qui sont à mon sens parfait mais pas du final. MEH. C’est toujours un peu risqué d’évoquer le voyage temporel car on peut avancer n’importe quelle théorie (bidon ou pas), la chose ne semble jamais vraiment « plausible ». Disons que j’avais énormément de questions et d’attentes pour ce final et que j’ai été déçue. Mais je comprends aussi les scénaristes d’avoir mis en place cette fin ouverte et d’avoir laissé des questions en suspens. Ils devaient savoir que cette série allaient fonctionner et que Netflix serait partant pour une saison 2 (elle a été annoncée yay!).

Les + de Dark :

  • La VF de très bonne qualité
  • L’intrigue bien ficelée
  • Les acteurs convaincants (Jonas, Ulrich, Charlotte et Regina : mes chouchous)
  • Les thématiques intéressantes abordées (effet papillon / voyage temporel etc …)
Les – de Dark :

  • Le final « rebondissant » sans réponses
  • Certaines petites anomalies (ex : épisode 5 : répondre à un appel sur un téléphone bloqué par le code PIN qu’on a pas – WTF)
  • Qui est ce p*tain de Noah?

Ma note finale

7,5/10
Written By
More from June

The Haunting of Hill House : Et si vos cauchemars d’enfant vous suivaient à l’âge adulte?

Hello les geekous, June au rapport. J’avais (diablement) envie de vous parler...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *