On a sauvé Kennedy dans la Panic Room du Get Out Lille – Escape Game #10

Il y a quelques semaines j’ai profité de jolies retrouvailles dans le ch’nord pour proposer un petit escape game. Bah ouais, quoi de mieux pour se retrouver ? Et puis il faut dire qu’à Lille, le choix ne manque pas ! Après quelques recherches sur les créneaux disponibles (on a regardé la veille pour le lendemain) nous avons jeté notre dévolu sur l’enquête « Les Secrets de la Panic Room » du Get Out Lille.

Il faut savoir que le Get Out Lille est un franchisé et qu’on trouve des Get Out dans toute la France : Amiens, Caen (Big UP les potos), La Réunion, Liège, Lille, Orléans, Reims, Rennes et Toulouse. Get out est d’ailleurs l’un des premiers escape game qui a débarqué en province et vous noterez qu’il n’y en a pas à Paris. Na !

Où que vous soyez, si le scénario « Les Secrets de la Panic Room » est dispo dans votre ville, mon article peut vous donner une petite idée. Attention, cependant : la qualité des escape varie d’une ville à l’autre ! Les énigmes et les décors ne sont pas toujours tout à fait les mêmes. J’ai même cru lire que dans certaines villes, l’objectif principal de la mission n’était pas le même. Mais bref, allons sauver Kennedy !

Get Out Lille : 221b Baker Street

Test de l'escape game Get Out Lille

Depuis quelque temps, je suis un peu à fond sur Sherlock Holmes (d’ailleurs je dois vous en causer)… D’emblée, j’ai donc bien apprécié le petit clin d’oeil sur la porte d’entrée du Get Out Lille : 221b Baker Street. Et effectivement, une fois rentrés on se croirait vraiment chez lui ! La vieille table d’analyse, les bons gros canapés vintage en cuir molletonné, la machine à écrire, la bibliothèque (trompe-l’oeil mais bibli quand même)… Rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance.

Notre petite équipe « Geekmick » (original huh?) de 5 joueurs dont mon amie Chicky Poo de La Planque à Libellules, avance d’un pas plus ou moins déterminé vers notre maître du jeu. En même temps il est 10h, on est pas tous bien réveillés, et pour mes 4 amis agents secrets il s’agit du tout premier escape game ! Du coup, moi j’ai un peu la pression et je crains de manquer de caféine et/ou de neurones.

Heureusement, les hôtes ont pensé à tout puisqu’en attendant leur briefing, des petites énigmes et casse-têtes sont proposés sur la table basse. C’est quand j’ai vu comment je galérais à résoudre les énigmes (vous savez celle de l’ampoule avec les 3 interrupteurs, là ?!) que je me suis dit que ça allait être compliqué.

Les énigmes du Get Out Lille

Mais le maître du jeu s’approche… C’est trop tard pour reculer !

Les Secrets de la Panic Room

Photo du Get Out Lille, pas de photo de l’intérieur de la Panic Room que je vous laisserai le plaisir de découvrir 🙂

Après un petit rappel du principe global de l’escape game, notre maître du jeu nous fait entrer dans la Panic Room. On s’installe tous autour d’une table dans la pénombre pour écouter son topo très bref et sans fioriture :

Dans « Les Secrets de la Panic Room » Get Out Lille nous plonge en 1963 pour tenter de sauver Kennedy. On va jouer les Jake Epping quoi ! Nous avons donc 60 minutes chrono pour identifier et localiser le tireur et ainsi empêcher l’assassinat d’avoir lieu. Bon, quand on voit ce que ça a donné dans 11/22/63 on est moyennement sûr que ce soit une bonne idée… Mais soit ! On n’est pas venus ici pour refaire l’histoire !

Une petite vidéo d’intro pour nous remettre dans le bain puis le décompte se lance et les lumières s’allument. Ce qui est du plus bel effet pour découvrir le lieu fidèle au scénario. Même si je n’ai jamais mis les pieds dans une panic room, les décors sont très réussis et collent tout à fait à l’image que je m’en faisais. On sent qu’un budget important a dû y être accordé.

Chacun fouille son coin et joue le jeu en partageant sa découverte. On se retrouve vite à écrire tout un tas de choses inutiles sur le petit calepin à notre disposition. C’est important de le souligner car il est assez rare d’avoir de quoi écrire pendant les escape game. A un stylo pour 5 et avec toutes les infos à croiser, pas sûr qu’il nous ait fait gagner du temps… mais il a bien aidé pour la 1ère grosse énigme simple mais ô combien prise de tête (« on peut tromper 1000 fois une personne mais… ha nan c’est l’inverse ?! »). D’ailleurs, ce doit être le moment où on s’est le plus (gentiment hein) pris le bec (« mais jte dis que c’est la poule » « mais nan c’est l’oeuf ! »). Aucun indice ou spoil ne vous est donné dans les parenthèses, vraiment, 0 poule dans Les Secrets de la Panic Room, promis.

Si vous connaissez un peu l’histoire de l’assassinat de Kennedy, une énigme devrait vous sembler anecdotique. A part ça la difficulté et la progression sont plutôt bien dosées. Même si, globalement, j’aurais aimé un poil plus d’originalité et davantage de mécanismes… On est dans une panic room, et même si nous ne sommes qu’en 1963 (mieux vaut éviter les anachronismes) j’aurais aimé avoir un peu moins de cadenas. Mais bon, ça reste quand même un scénario très sympa pour découvrir l’escape game !

Une petite bande-son, une fin un peu moins abrupte et un poil de roleplay de la part du maître du jeu et l’immersion aurait été au top du top pour moi ! Mais je chipote car c’est mon 10ème escape game et que je recherche avant tout l’immersion. Pour le reste, on a passé un très bon moment tous les 5 et nous étions fiers de finir à 3 minutes de la fin avec un nombre d’indices raisonnables, selon notre maître du jeu. 🙂

Si vous voulez un autre point de vue, rendez-vous sur le blog La Planque à Libellules  de ma poto Chicky Poo pour qui c’était le tout premier escape game ! A lire son avis, quelque chose me dit que ça ne sera pas son dernier ! Profitez-en pour découvrir son joli blog avec du fait main, des gourmandises, et des coups de coeur livres, ciné, films & musique. Les bonnes choses de la vie quoi !

Les plus

  • Les décors au top, dès l’entrée dans le Get Out Lille
  • Une progression bien dosée
  • Une difficulté idéale pour démarrer
  • Des énigmes intéressantes
  • L’accueil sympathique avec énigmes pour s’échauffer
Les moins
  • Un peu trop de cadenas au détriment de mécanismes
  • Ça manque un peu de roleplay, l’intro était un peu trop timide
  • Infos Pratiques

    Le Get Out Lille propose 3 autres scénarios :

    • Le Fort, scénario médiéval qui vous propose de tenter de libérer le grand maître des Templiers dans un cachot de Castelnau
    • L’affaire Cunningham : 1999, à Scotland Yard, vous devez partir à la recherche du commissaire J. Cunningham disparu lors de son enquête sur le Butcher
    • L’atelier Tesla : 1925, votre équipe d’espion sous l’ordre d’Edison doit infiltrer l’atelier de Tesla pour lui piquer ses plans secrets

    Perso, je me laisserais bien tenter par L’Affaire Cunningham la prochaine fois !

    Comptez 18 à 28€ par joueur selon le nombre de participants. Toutes les infos sur lille.getout.fr 

     

    Tags from the story
    ,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *