Kingdom : Au royaume des traîtres, les zombies sont rois

Kingdom : Beauté des décors

Hello les geekous, June au rapport! Et bien, cela faisait bien trop longtemps que je n’avais pas pris ma plume ici ! Je n’avais pas écrit ici depuis Novembre (c’est sans compter sur les Geekmick Awards d’il y a quelques semaines). Et il faut croire que ça commençait à me manquer.
Je ne pouvais pas passer à côté de la jolie découverte qu’a été pour moi la série Kingdom.

Au menu dans cette série : zombies vénères sur fond de guerre de pouvoir en pleine Corée médiévale! Ça paraît complètement fou n’est-ce pas? Pour les petits retardataires, je vous laisse regarder la bande-annonce qui envoie du pâté :

J’entends parler de ce projet depuis si longtemps que j’ai eu peur que la hype ne s’essouffle avant que ça sorte. Mais ça n’a pas été le cas, j’ai sauté sur la série dès sa diffusion sur Netflix fin Janvier. Et le moins qu’on puisse dire c’est que je ne suis absolument pas déçue ! Voici mon avis avec jeux de mots de qualitay (toujours!) inclus.

Koukou cer lé zombi

Co(u)rée avant qu’ils ne vous attrapent!

Kingdom nous présente au prince héritier Chang-Lee en proie aux machinations douteuses d’une famille adverse désireuse de prendre le pouvoir, qui va devoir tout quitter pour comprendre la mystérieuse maladie qui semble s’être emparée de son père – le Roi. Les infectés vont se démultiplier et semer la mort dans toutes les villes, déchaînant la rage des populations et la peur dans les hautes sphères de l’état. Chacun de son côté va tenter de comprendre ce qu’il arrive et va tenter d’échapper à ces horribles créatures pendant que le complot pour décrocher le pouvoir s’organise à la capitale afin de s’emparer du trône.

C’est un savant mélange de tout ce qui peut me plaire dans une série : acteurs convaincants, histoire originale et visuels inédits. Comme à mon habitude, j’ai refusé de voir la bande-annonce et m’en suis tenue à ce que je savais : zombies, Corée, acteurs chouettes et quête du pouvoir.

Ju Ji-hoon

Longue et interminable vie au Roi !

S’il ne faut retenir qu’une ou deux choses sur Kingdom (et elles devraient suffire à vous décider de commencer à regarder), ce sont les décors et les costumes. C’est impressionnant tant c’est beau. Tout le cérémonial et les habits sont magnifiques. On arrive à percevoir toute toute la sainteté de certaines traditions et l’importance du paraître dans cette civilisation aux lois bien établies … rien qu’au travers des costumes et des environnements.

Les acteurs ne sont pas en reste et incarnent leurs personnages avec perfection. J’ai été ravie de revoir Doona Bae en infirmière et de découvrir le magnifique Ju Ji-hoon en prince héritier badass. Les personnages secondaires sont eux aussi, très convaincants. Tant sur le plan affectif comme peut l’être le fidèle compagnon du prince Chang-Lee, le courageux (mais gourmand) Mu-Yeoung mais aussi sur le plan comique avec le jeune ministre Beom-Pal aussi pitoyable qu’hilarant. Mention toute spéciale pour le personnage de An Hyun, guerrier respecté et droit dans ses bottes dans cette patrie de lâches.

Beauté des décors

Vous reprendrez bien un peu de Zombiebimbap?

Ce qui m’agace le plus dans les séries / films sur les zombies, c’est qu’ils arrivent, tuent tout le monde et l’histoire s’arrête sans qu’on ne connaisse la raison de leur apparition. Kingdom fait office d’exception à cette règle : on apprend assez vite la cause de leur arrivée. Et ça tient bien debout! Vous devez me croire sur parole sinon je vais vous spoiler. La saison 2 a d’ores et déjà été annoncée et je l’attends avec impatience ! Car même si la fin de saison est à mon goût un peu décevante, je reste très emballée par le projet dans sa globalité et j’ai hâte de savoir comment ils vont se sortir de ce merdier.

Fire!

Je ne peux que vous recommander cette excellente série qui sort de l’ordinaire, pas ennuyante pour un sou et qui vous tiendra en haleine.

Les + de la série :
– Des zombies différents et une raison de leur arrivée
– Côté dramatique et fun en même temps
– Intrigue bien ficelée
Les – de la série:
– Fin de la série un peu décevante
– VF pas toujours convaincante selon les persos
– Trop court ! (6 épisodes)

Ma note finale

8/10
Tags from the story
Written By
More from June

Dark : mal de crâne et retour vers le futur du passé

Hello les geekous. Pour ne pas déroger à la règle, ça fait...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *