Geekmick Awards 2016 : et les jeux vidéo winners sont…

Toute (l’énooorme – cmb) équipe de Geekmick se joint à moi pour vous souhaiter une excellente année 2017 remplie d’amûûûûr, de bonheur, de réussite et de claques vidéoludiques (bah ouais, on est pas ici pour enfiler des perles) !

J’espère que vous avez bien profité du 31 pour faire payer 2016 (cuite, films pourris, décompte de Nikos ou de Patrick Sébastien… —-> à votre guise) pour tous ces moments moches qu’elle nous a fait vivre. J’espère que vous l’avez tout de même un peu remercié aussi car, me la faites pas, vous avez bien dû vivre de beaux moments dans ce monde de brute.

Moi j’ai décidé de lui dire bon vent avec les Geekmick Awards : mes petites récompenses jeux vidéo 2016. Bah ouais, je suis pas Steam, ma ludothèque à moi n’est pas aussi conséquente, mais je trouve ça rigolo, et je vous invite bien évidemment à partager les vôtres en commentaires si ça vous amuse ! 🙂

Alors, dans la catégorie…

« Toutes les bonnes choses ont une fin. »

Goodbye my lover, goodbye my friend… You have been the one you have been the one for me…

Huuu c’te honte la meuf elle cite James Blunt. Bon, en vrai je suis loin d’être fan de sa voix de moustique qui pleure (ouioui, vous visualisez ?!), mais je n’ai rien trouvé de mieux pour illustrer ma tristesse. Eh oui, 2016 a sonné la fin d’une saga qui m’a complètement émoustillée du début à la fin, malgré les quelques déconvenues sur son dernier tome.

The Longest Journey : fin de la saga

Je vous parle bien évidemment de la saga The Longest Journey / Dreamfall / Dreamfall Chapters. La fin de l’une de mes plus longues aventures vidéoludiques (Dieu merci, Tomb Raider ne va pas s’arrêter de suite). Après 16 ans de vie commune, ça n’est pas rien ! Je me devais donc de lui décerner le prix de la catégorie « Toutes les bonnes choses ont une fin ».

Et puis ça m’aide à faire mon deuil.. (Bon en vrai, je vais sans doute tout me refaire dès que j’aurai mon nouveau PC, voire recraquer pour la version PS4 prévue le 24 mars…).

« Allez juste une petite dernière »

Certains jeux vidéo (souvent les plus simples d’ailleurs) rendent complètement accro sans qu’on parvienne pour autant à l’expliquer… Vous savez ces jeux où quand on vous demande de venir vous répondez « ouais ouais, je finis ma partie et j’arrive » 4 ou 5 fois. Faites pas genre, on le fait tous ! Bref, vous voyez de quoi je veux parler !

Geekmick Award : Rocket League & Party Hard

Pour le geek, le prix de la catégorie « Allez, juste une petite dernière » est décerné à Rocket League. Bah ouais, rien de plus addictif que jouer au football avec une voiture. Et c’est loin d’être le seul à être tombé accro au concept ! Pour ma part par contre, je préfère nettement le concept de tuer le max de fêtards sans me faire griller et décerne donc le prix à Party Hard. Je vous l’avais dit, c’est souvent les concepts à la c** qui fonctionnent le mieux !

« On m’a pris pour un jambon ? »

Allez, allez, pas besoin de vous faire un tableau. Vous savez ce jeu aux allures alléchantes qui vous fait de l’oeil depuis un moment. Ce jeu pour lequel vous avez remué ciel et terre pour faire partie de ses premiers détenteurs. Ce jeu pour lequel l’enthousiasme est très vite retombé.

No Man's Sky Geekmick Award.

Et le geek décerne le prix du « on m’a pris pour un jambon » à… No man’s sky ! Mou du zboub, répétitif, pas du tout à la hauteur de ses promesses. La débandade quoi.

« J’aime être oppressée… »

Il y a des jeux vidéo qui parviennent à nous captiver, quand bien même leur atmosphère est pesante. Aussi glauques et morbides soient-ils, ces jeux réussissent à nous faire passer un moment agréable. Comment ça je suis maso ? J’ai simplement joué au jeu Inside, à qui je décerne le prix « J’aime être oppressée » pour son atmosphère pesante cohérente du début à la fin grâce à son ambiance sonore et graphique. Sans oublier son final complètement perché et à la hauteur de ses promesses !

Test d'Inside sur PS4

« J’en ai encore des papillons dans le ventre »

La preuve que les jeux vidéos peuvent bien transmettre toutes sortes d’émotions ! Bon, à priori si vous êtes en train de me lire c’est que je n’ai rien à vous prouver à ce sujet.

Parmi les petites pépites vidéoludiques que j’ai pu croiser en 2016, certaines me laissent ce sourire béat en y repensant…

Et si je devais choisir un seul winner pour mon prix « J’en ai encore des papillons dans le ventre », ce serait mon très cher Unravel. Une vraie petite bulle d’oxygène et de douceur dans ce monde de fou. La musique, son héros en pelote de laine, son message… Du bonheur en boîte à mettre entre toutes les mains !

Test de Unravel - Geekmick

J’ai légèrement hésité avec Life is Strange, mais ça aurait été un peu de la triche car ça commence un peu à dater. Eh oui, même si j’ai l’impression que je finissais le jeu hier, en fait cette jolie aventure s’est terminée il y a un peu plus d’un an, en octobre 2015 ! Le temps passe vite hein !

« Moi j’aime quand ça claque ! »

Ce nom de prix n’a rien à voir avec un jeu vidéo de boules. Rassurez-vous ! C’est plutôt le prix du jeu qui m’a mis une belle claque sur le plan visuel, mais aussi au niveau du gameplay et du scénario.

Si je devais n’en retenir qu’un en 2016, ce serait évidemment Uncharted 4 ! Ce doit être le jeu où j’ai pété le score de captures écran, de « wow matte comment c’est TROP beau bordel de *** » et de « j’espère que c’est pas bientôt fini :(« .

Uncharted 4: geekmick award de la claque !

Quoique Rise of the Tomb Raider ne sera sans doute pas loin derrière mais je suis loin de l’avoir terminé (han lalaaaa!).

« Je prendrais bien un shot de rigolade »

Si vous me lisez vous devez savoir que j’adôôôre les jeux stupides. D’ailleurs, mon prochain achat jeu stupide mais addictif sera sans doute Overcooked, pour tout le bien que j’en ai entendu des copains sur Geek or Die !

Mais en attendant, si je devais décerner LE prix du « je prendrais bien un shot de rigolade » il serait encore et toujours pour Octodad. Même si cette découverte date de 2015 pour moi, c’est un jeu intemporel toujours bon à ressortir en soirée, et encore plus si celle-ci est alcoolisée ! De grosses barres de rire en perspective avec ses petites missions (le poulpe serveur, le poulpe infirmier..) et son mode histoire qui n’en est pas moins touchant.

Octodad Geekmick Award du jeu le plus drôle

Si toutefois je devais décerner le prix à un jeu plus récent, le très frais Tales From The Borderlands et l’archi débile Manual Samuel (dont je vous parlerai prochainement) se le disputeraient ! Après tout, c’est mes Awards, je suis pas obligée de faire un choix ! 🙂

« Vous êtes où les copains ? »

Je ne suis pas une grosse adepte du multijoueur habituellement. Mais il y a des jeux pour lesquels je suis prête à faire des exceptions ! Sauf que quand on est sur PS4 et que la majorité des copains sont sur PC, ça peut vite être chiant.

Le geekmick awards « Vous êtes où les copains », ou celui du plus grand moment de solitude si vous préférez, est donc décerné à… Tom Clancy’s The Division ! D’ailleurs, je ne vous ai jamais proposé de tests du jeu puisque… je ne suis pas allée plus loin que le niveau 20, sans beaucoup m’attarder sur la Dark Zone (kikimou).

tom-clancys-the-division

Il faut dire que j’y ai surtout joué pendant un arrêt maladie et que donc j’étais un peu seule en plein après-midi. Et surtout, très peu de joueurs jouaient le jeu en communiquant avec leur casque. The Division, c’est donc le jeu où j’ai dû le plus crier de désespoir « HellOo?! Is there anyoooooone ? ». J’vous laisse imaginer le tableau. Certains se contentaient de répondre en faisant des prouts ou des bruits bizarres avec leur bouche… Intéressant.

Bref. Comme vous l’imaginez : 1) J’en ai vite eu marre, 2) J’en ai vite conclue « il me faut un PC ».

J’ai envie de dire, avec les jolies sorties qui nous attendent en 2017, la tâche sera loin d’être aussi simple l’année prochaine ! En attendant, n’hésitez pas à partager vos petites récompenses 2016 à vous ! 🙂

Written By
More from Violaine

On a été Piégés à Escape Yourself La Rochelle – Live Escape Game #6

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé un test...
Read More

2 Comments

  • Je me demande si cet article n’est pas ton premier chef-d’oeuvre…. J’ai ri, j’ai pleuré, j’aime même failli faire caca !!! Merci pour ce moment très chère Geekette !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *