Dreamfall Chapters Book 1: Reborn, t’as fait le bon choix!

Je galérais réfléchissais à un titre et là j’ai pensé à tous ces choix, plus ou moins anodins, que ce chapitre 1 de Dreamfall Chapters nous demande de faire. Et là j’ai pensé à ce vieux tube des années 2000, Leslie, « T’as fait le bon choix ». Et j’espère que certain(e)s y ont pensé rien qu’en lisant le titre sinon ce sera un grand moment de solitude.

Bon, au cas où:

Ahhh les choix et les conséquences… Ce truc qui va vous obliger à vous demander pendant 10 minutes « je lui prends le plat au fromage ou les saucisses à Reza? » (je vous rassure, il y a des choix bien plus importants). J’ai terminé le jeu une première fois le mois dernier et je n’ai pas trouvé mieux que le blog comme prétexte pour le recommencer, et changer certains choix (« j’aurais peut-être pu prendre les saucisses en fait?! »). Ben oui, il faut bien que ce soit tout frais pour que je vous en parle!

Avant de vous parler de ce premier chapitre très prometteur je vous refais un rapide topo de l’histoire (qui suit The Longest Journey). Attention, si vous n’avez fait aucun des trois et que vous pensez vous y mettre je vous conseille de ne pas lire la suite, vous allez forcément être spoilés sur les deux précédents opus!

Retour sur l’histoire de Dreamfall

Côté gameplay « Dreamfall: The Longest Journey » est loin de casser 3 pattes à un canard. Mais si on s’intéresse vraiment à l’histoire du jeu, on arrive à passer outre les scènes de combat et d’infiltration un peu bidons.

La rêveuse, la rebelle et l’apôtre

Dans cette suite, vous jouez principalement le rôle de Zoé, jeune femme un peu pommée dans sa vie qui vit à Casablanca, et plus ponctuellement Kian Alvane, un soldat Azadi du monde d’Arcadia, et April Ryan, l’héroïne de The Longest Journey qui vit désormais à Arcadia et fait partie de la résistance (ils se battent contre les Azadis).  L’histoire va réunir ces trois personnages pourtant si différents, tant au niveau de leur foi que du monde dont ils font partie. On joue également très brièvement le mystérieux Brian Westhouse (que l’on rencontre également dans The Longest Journey).

Dreamfall: The Longest Journey

L’histoire se déroule en 2219, dix ans après The Longest Journey et après l’effondrement, un cataclysme qui a bouleversé le monde. Le Monde de Stark connaît d’étranges interférences qui perturbent le fonctionnement des technologies. Si l’origine en est encore inconnue, Zoé va très vite faire la rencontre d’une fillette un peu flippante (la ressemblance avec celle du film Le Cercle/The Ring est assez frappante), qui, via les écrans, va faire passer un message à Zoé: Trouve April, sauve là. Elle pourrait être la source de ces interférences.
Reza, son ex, lui demande de lui rendre un service avant d’être porté disparu. A partir de là, Zoé se retrouve embarquée dans un long voyage aux quatre coins du Monde – y compris à Newport, ancienne ville d’April devenue méconnaissable – et à Arcadia qui va presque lui coûter la vie (le jeu commence et se termine avec l’héroïne dans le coma). Tout comme April, Zoé peut voyager entre les mondes, mais pas de la même façon. Ce n’est pas une franchisseuse, mais une rêveuse.

Car si d’apparence, seul Stark semble être cette fois-ci menacé, le monde d’Arcadia pourrait bien l’être également: la société Waticorp travaille sur une machine qui permettrait de contrôler ses propres rêves et dont on ne connaît pas encore bien les conséquences. Pendant ce temps là, les Azadis, des envahisseurs intégristes, renforcent encore plus leur pouvoir sur Arcadia et travaillent sur une mystérieuse tour basée à Marcuria…

 

Dreamfall Chapters Book 1: là où on les a quitté

 

Dans ce premier épisode de Dreamfall Chapters, nommé Reborn, vous retrouvez l’histoire et les personnages là où vous les avez quitté. L’esprit de Zoé, toujours plongée dans le coma, est en réalité « coincé » dans le Storytime, le monde des rêves où les histoires naissent et meurent. Son rôle est d’aider les personnes perdues dans leur rêve à l’aide de ses pouvoirs de rêveuse. Depuis le lancement de la machine à rêve, que Zoé n’a finalement pas pu stopper, les « victimes » se multiplient et de plus en plus de Starkiens, y compris des enfants, se perdent dans le Storytime.
Très vite, le Prophète du Storytime lui apprend que son aide ne suffit plus ici et qu’elle doit retourner dans son monde pour « finir son histoire » et tenter de sauver le monde. Rien que ça!

Dreamfall Chapters Book 1: Reborn

Le hic c’est qu’à son réveil elle ne se souvient évidemment pas des derniers mois qu’elle a passé dans le storytime, ni-même de certains éléments de son aventure. D’ailleurs, l’héroïne ne croit plus en l’existence même du monde d’Arcadia. C’est pas gagné!
Parallèlement, on retrouve Kian Alvane, l’Azadi déjà jouable dans Dreamfall: The Longest Journey, emprisonné et sur le point d’être exécuté pour trahison (il a refuser de tuer April Ryan qui était pourtant une résistante). La Résistance semble cependant être prête à tout pour combattre les Azadis et une guerre se prépare.

Qu’en est-il d’April Ryan? Est-elle vraiment décédée? Zoé va-t-elle enfin retrouvé la mémoire? Est-ce que Reza est vraiment Reza et pas un métamorphe ou je sais pas trop quoi? Le doute planait à ce sujet à la fin de Dreamfall,  et dès ce premier épisode on les retrouve rabibochés à Europolis…

Mon avis

Dreamfall Chapters Book 1, l'Oeil

Bienvenue dans le monde cyberpunk et dystopique de Stark! Dans The Longest Journey et Dreamfall, les technologies avaient certes déjà bien envahi le monde de Stark, mais ici elles semblent omniprésentes, voire légèrement envahissantes. Dans la ville d’Europolis, il n’y a plus de soleil et la publicité et les commandos de l’Oeil sont partout! En vous promenant, vous croiserez des robots volants publicitaires qui n’attendront pas votre aval pour vous réciter leur argumentaire, de nombreuses affiches politiques (la ville est en pleine campagne électorale), et surtout beaucoup d’écrans publicitaires, dont certains vantant les mérites de la machine à rêve. Les drogués à l’héroïne que l’on croisait dans les rues de Newport, dans The Longest Journey, ont désormais été remplacés par des « junkies du rêve ».

Junkie du Rêve

L’ambiance est très immersive, et ce grâce à des graphismes de qualité (certes ils n’ont pas lésiné sur le « lens flare », ces sortes de faisceaux lumineux qui traverse l’écran, mais ça ne m’a pas dérangée), mais aussi une bande-sonore au top! La ville est pleine de vie et on le ressent à travers les conversations des passants ou encore un petit concert donné au coin d’une rue. C’est donc un vrai plaisir de se promener dans Europolis, lieu principal où
se tient ce premier chapitre.

Dreamfall Chapters Book 1, Reborn: europolis
Le chinatown d’Europolis

Le scénario un peu catastrophe, qui pourrait presque être celui d’un Black Mirror, est donc plutôt bien ficelé. On se retrouve plongé dans un univers assez sombre à la Blade Runner et on ne sait pas réellement à qui se fier de peur de tomber sur des personnes corrompus par l’Oeil ou je ne sais qui. Si bien que parfois on va essayer d’en dire le moins possible à certains personnages douteux.

Dreamfall Chapters Book 1

Tout au long du jeu, vous allez être amené à faire des choix plus ou moins importants qui auront une conséquence sur la suite de l’histoire. Cela va du choix du plat à emporter à Reza à celui de s’interposer ou non dans une bagarre entre votre ami Baruti et M.London (un homme politique avec qui il ne vaut mieux pas se brouiller). Contrairement à beaucoup de jeux à choix et conséquences multiples, ici il n’est pas toujours simple de savoir quel impact votre choix pourrait avoir sur l’histoire. Il n’y a pas vraiment de bons ou mauvais choix qui se présentent à vous, mais des choix, point. C’est l’effet papillon! Et vous n’en saurez pas plus avant le prochain épisode. J’ai seulement remarqué une différence de scénario en recommençant l’épisode: mon lieu de travail est différent car j’ai fait un autre choix dans le monde des rêves. Et je préfère nettement ce nouveau boulot!
Ce choix et les autres changeront sans doute le cours de l’histoire dès le prochain épisode du jeu. Et pour bien nous stresser, on n’hésite pas à nous le rappeler à chaque décision ou à certains choix de réponses. Vous pouvez même consulter les choix des autres joueurs avant de prendre votre décision (chose que je n’ai surtout pas voulu faire!).
Une fois le chapitre terminé, vous retrouvez d’ailleurs vos choix et le pourcentage d’utilisateurs ayant fait le même.

Choix Conséquences - Dreamfall Chapters Book 1

Il vous faudra environ 5-6h pour finir ce chapitre, ce qui reste raisonnable en sachant qu’il en reste 4 autres. Mais côté gameplay, rien de bien compliqué! On est proche du point & click actuel et les fonctionnalités superflues et foireuses de « Dreamfall: The Longest Journey » ne semblent pas avoir été gardées, et c’est tant mieux. J’étais cependant un peu déçue qu’il n’y ait pas vraiment d’énigmes à résoudre comme au bon vieux temps, voire pourquoi pas d’actions contextuelles pour un peu compliquer le tout. Mais peut-être que les prochains épisodes nous réservent quelques surprises de ce côté là!

On arrive cependant à passer outre un gameplay un peu simple grâce à des graphismes particulièrement réussis (à quelques soucis d’optimisation près), une superbe bande sonore – que ce soit au niveau des doublages (anglais, pas de VF pour le moment), des bruits, ou encore de la musique – et une histoire prenante. On ressort de l’épisode avec encore plus de questions et surtout avec l’envie de savoir où nos choix nous mèneront.

En bref le studio Red Thread Games a fait son boulot et j’attends la suite avec impatience!

Pour ceux qui trouvent que je parle trop

Les plus:
– Les graphismes au top, surtout dans la ville d’Europolis
– Une histoire prenante
– Une ambiance très immersive
– Une superbe bande son, notamment au niveau de l’ambiance dans Europolis
– Du choix en veux-tu en voilà
– De l’intrigue et encore de l’intrigue
– Une durée de vie raisonnable pour un chapitre

Les moins
– Le gameplay un peu trop simple et le manque d’énigmes
– Quelques soucis d’optimisation au niveau des graphismes

Written By
More from Violaine

On a été Piégés à Escape Yourself La Rochelle – Live Escape Game #6

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas proposé un test...
Read More

8 Comments

  • Bonjour bonjour,
    Un petit message pour te dire que je trouve ton blog hyper sympa. Ça fait du bien d’avoir un avis féminin sur le monde du jeux vidéo, et sur l’univers geek en général… En tant que « geekette » je ne peux qu’approuver 😉 Sur ce je souhaite une bonne continuation à geekmick. Bonne journée à toi.

      • Ah ben ne t’inquiète pas j’en ai déjà découvert un (Dreamfall). Mais bon je suis pas trop une référence niveau connaissance de jeux. Même si j’aime beaucoup ça je suis plutôt une « joueuse du dimanche » ^^

  • Bravo pour votre analyse,je tourne sur PC avec STEAM et j’ai terminé les 5 Book de Reborn…passionnant !
    Amicalement
    Marc

  • Bravo pour votre analyse, je tourne sur PC avec STEAM et j’ai terminé les 5 Book de Reborn…passionnant !
    Amicalement
    Marc

Répondre à Ju' Lie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *